Le dossier d'Énergie Est "affecte l'unité du pays", estime Ambrose

Publié le 25 janvier 2016

Rona Ambrose

©PC

OTTAWA. Le dossier du pipeline Énergie Est "affecte l'unité du pays", déplore la chef conservatrice intérimaire Rona Ambrose.

Mais alors qu'elle assure ne pas vouloir jeter de l'huile sur le feu, elle s'en prend elle aussi au maire de Montréal, Denis Coderre, et l'enjoint à considérer le projet de TransCanada en se basant sur la "science" plutôt que du point de vue de la "pure politique locale".

M. Coderre et les maires de la région de Montréal ont exprimé la semaine dernière leur désaccord devant le projet de TransCanada pour acheminer du brut de l'Alberta vers le Nouveau-Brunswick, en passant par le Québec.

S'en est suivi une avalanche de critiques provenant de l'Ouest, le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, allant jusqu'à sous-entendre que le Québec devrait rembourser ses paiements de péréquation.

Lundi, jour de rentrée aux Communes, Mme Ambrose a soutenu que l'Ouest du pays avait besoin de l'appui du reste du Canada, alors qu'il traverse une période difficile avec la chute du prix du pétrole.

Elle a confié trouver "malheureux" que M. Coderre "insulte les Albertains" et s'oppose à "un pipeline qui n'a même pas encore été construit".

En manchette

Les 10 commandements du déménagement

Un déménagement exige une bonne planification. En appliquant religieusement ces quelques conseils de la Société d’habitation du Québec, vous gagnerez du temps et éviterez de faire grincer des dents les bons samaritains venus vous aider le Jour J!

Projet Symbiocité suspendu: décret d’urgence pour la rainette

FAUNE. Le projet domiciliaire Symbiocité menace la viabilité à long terme de la rainette faux-grillon à La Prairie, jugée nécessaire pour le rétablissement de l’espèce en Montérégie, affirme le biologiste Mark Dionne, du service canadien de la faune. Présentant les grandes lignes d’un décret d’urgence adopté par Ottawa et qui entrera en vigueur le 17 juillet, le biologiste conclut que le projet domiciliaire du Bois de la Commune est une menace imminente pour la survie de l’espèce parce qu’il est localisé au cœur de la métapopulation de la minuscule grenouille de 2,5 cm, présente à différents endroits en Montérégie, dont Brossard et Longueuil.

Le dossier d'Énergie Est "affecte l'unité du pays", estime Ambrose

Publié le 25 janvier 2016

Rona Ambrose

©PC


OTTAWA. Le dossier du pipeline Énergie Est "affecte l'unité du pays", déplore la chef conservatrice intérimaire Rona Ambrose.

Mais alors qu'elle assure ne pas vouloir jeter de l'huile sur le feu, elle s'en prend elle aussi au maire de Montréal, Denis Coderre, et l'enjoint à considérer le projet de TransCanada en se basant sur la "science" plutôt que du point de vue de la "pure politique locale".

M. Coderre et les maires de la région de Montréal ont exprimé la semaine dernière leur désaccord devant le projet de TransCanada pour acheminer du brut de l'Alberta vers le Nouveau-Brunswick, en passant par le Québec.

S'en est suivi une avalanche de critiques provenant de l'Ouest, le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, allant jusqu'à sous-entendre que le Québec devrait rembourser ses paiements de péréquation.

Lundi, jour de rentrée aux Communes, Mme Ambrose a soutenu que l'Ouest du pays avait besoin de l'appui du reste du Canada, alors qu'il traverse une période difficile avec la chute du prix du pétrole.

Elle a confié trouver "malheureux" que M. Coderre "insulte les Albertains" et s'oppose à "un pipeline qui n'a même pas encore été construit".