Nouveaux ministres accueillis avec scepticisme et satisfaction

Publié le 28 janvier 2016

Nouveau conseil des ministres

©PC

MONTRÉAL — Les nouveaux ministres du gouvernement Couillard ont été accueillis avec scepticisme par les uns et avec satisfaction par les autres. Le premier ministre Philippe Couillard a procédé jeudi à une redistribution importante des rôles dans son cabinet, et les représentants des entreprises, des syndicats et de l’éducation, notamment, ont rapidement tenu à rappeler leurs revendications à ceux qui deviendront leurs vis−à−vis aux tables de négociations.

Conseil du patronat du Québec: Le CPQ salue la nomination de Dominique Anglade, nouvelle ministre de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation et responsable de la Stratégie numérique. «Nous sommes confiants que Mme Anglade saura piloter le portefeuille économique du Québec avec le même dynamisme qu’elle a su démontrer à la tête de Montréal International», a affirmé Yves−Thomas Dorval, président−directeur général du CPQ.

———

Fédération canadienne de l’entreprise indépendante: La FCEI dit accueillir les nouveaux ministres avec satisfaction, surtout Lise Thériault, la ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises. «Nous avons eu l’occasion de travailler avec Mme Thériault dans plusieurs dossiers au cours des dernières années. C’est une femme d’action qui connaît très bien les enjeux et la réalité des PME», a déclaré Martine Hébert, vice−présidente principale et porte−parole nationale de la FCEI.

———

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec: La FTQ souhaite que ce nouveau conseil des ministres puisse «ouvrir un véritable dialogue social». Elle semble satisfaite de la nomination de François Blais au ministère de l’Emploi, mais elle «a des réserves» sur le nouveau ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, avec qui les négociations «avaient été longues et ardues» lorsqu’il était président du Conseil du trésor.

———

Fédération des policiers et policières municipaux du Québec: La FPMQ commente moins la nomination de Martin Coiteux à la tête de la Sécurité publique que le mandat qui lui a été confié, soit de fusionner le ministère des Affaires municipales et celui de la Sécurité publique. «Bien que la FPMQ ait plusieurs réserves concernant les coûts et l’opérationnalisation de ce mandat, nous offrons notre collaboration pleine et entière au nouveau ministre», a indiqué le président de la Fédération, Denis Côté.

———

Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec: La FNEEQ−CSN a déploré l’arrivée d’un nouveau ministre de l’Éducation, Pierre Moreau, «qui trahit la difficulté du gouvernement libéral d’accorder toute l’importance que requiert ce secteur et son manque de vision pour l’éducation au Québec», selon la présidente du syndicat, Caroline Senneville.

———

Fédération autonome de l’enseignement: La FAE a écrit seulement une seule ligne dans son communiqué de réaction: «Cette fois−ci doit être la bonne». Pierre Moreau est le troisième ministre de l’Éducation en deux ans.

———

Fédérations des commissions scolaires du Québec: La FCSQ semble plutôt satisfaite du nouveau ministre Pierre Moreau, qui «a démontré beaucoup de leadership dans ses fonctions ministérielles précédentes». La présidente Josée Bouchard demande toutefois de suspendre les travaux concernant le projet de loi 86 sur la refonte des commissions scolaires en attendant que M. Moreau «se familiarise avec le réseau de l’éducation».

———

Association québécoise des CPE: L’AQCPE, qui avait eu beaucoup de difficulté avec l’ex−ministre responsable des Centres de la petite enfance, Francine Charbonneau, estime que la nomination d’un nouveau ministre, Sébastien Proulx, «envoie le signal qu’un coup de barre majeur s’imposait», a dit Louis Senécal, président−directeur général de l’AQCPE.

——— 

Union des municipalités du Québec: L’UMQ a assuré son «entière collaboration» au nouveau ministre Martin Coiteux. «La présidente (Suzanne Roy) est heureuse de pouvoir compter sur un ministre d’expérience», indique le communiqué, qui salue également la contribution de l’ancien ministre Pierre Moreau.

———

Ville de Québec: Le maire Régis Labeaume s’est réjoui que des députés de la grande région de Québec deviennent des poids lourds au cabinet, dont le nouveau président du Conseil du trésor, Sam Hamad: «La reconnaissance dont le premier ministre lui fait preuve aujourd’hui (...) démontre que la région de Québec est prioritaire pour le gouvernement».

En manchette

Les restaurateurs et tenanciers craignent les impacts

Dès demain ( 26 mai), les fumeurs ne pourront plus griller une cigarette sur les terrasses partout en province. Si les tenanciers et restaurateurs approuvent ce choix pour la santé publique, ils craignent également un impact important sur leur clientèle.

Entrepreneur coupable de fraude : 120 heures de travaux communautaires

L'entrepreneur de Saint-Césaire Stéphane Roberge a été condamné à effectuer 120 heures de travaux communautaires et sera sous probation pendant deux ans. Il devra aussi rembourser la quincaillerie BMR de Chambly pour deux de quatre transactions frauduleuses réalisées en 2011.

Nouveaux ministres accueillis avec scepticisme et satisfaction

Publié le 28 janvier 2016

Nouveau conseil des ministres

©PC


MONTRÉAL — Les nouveaux ministres du gouvernement Couillard ont été accueillis avec scepticisme par les uns et avec satisfaction par les autres. Le premier ministre Philippe Couillard a procédé jeudi à une redistribution importante des rôles dans son cabinet, et les représentants des entreprises, des syndicats et de l’éducation, notamment, ont rapidement tenu à rappeler leurs revendications à ceux qui deviendront leurs vis−à−vis aux tables de négociations.

Conseil du patronat du Québec: Le CPQ salue la nomination de Dominique Anglade, nouvelle ministre de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation et responsable de la Stratégie numérique. «Nous sommes confiants que Mme Anglade saura piloter le portefeuille économique du Québec avec le même dynamisme qu’elle a su démontrer à la tête de Montréal International», a affirmé Yves−Thomas Dorval, président−directeur général du CPQ.

———

Fédération canadienne de l’entreprise indépendante: La FCEI dit accueillir les nouveaux ministres avec satisfaction, surtout Lise Thériault, la ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises. «Nous avons eu l’occasion de travailler avec Mme Thériault dans plusieurs dossiers au cours des dernières années. C’est une femme d’action qui connaît très bien les enjeux et la réalité des PME», a déclaré Martine Hébert, vice−présidente principale et porte−parole nationale de la FCEI.

———

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec: La FTQ souhaite que ce nouveau conseil des ministres puisse «ouvrir un véritable dialogue social». Elle semble satisfaite de la nomination de François Blais au ministère de l’Emploi, mais elle «a des réserves» sur le nouveau ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, avec qui les négociations «avaient été longues et ardues» lorsqu’il était président du Conseil du trésor.

———

Fédération des policiers et policières municipaux du Québec: La FPMQ commente moins la nomination de Martin Coiteux à la tête de la Sécurité publique que le mandat qui lui a été confié, soit de fusionner le ministère des Affaires municipales et celui de la Sécurité publique. «Bien que la FPMQ ait plusieurs réserves concernant les coûts et l’opérationnalisation de ce mandat, nous offrons notre collaboration pleine et entière au nouveau ministre», a indiqué le président de la Fédération, Denis Côté.

———

Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec: La FNEEQ−CSN a déploré l’arrivée d’un nouveau ministre de l’Éducation, Pierre Moreau, «qui trahit la difficulté du gouvernement libéral d’accorder toute l’importance que requiert ce secteur et son manque de vision pour l’éducation au Québec», selon la présidente du syndicat, Caroline Senneville.

———

Fédération autonome de l’enseignement: La FAE a écrit seulement une seule ligne dans son communiqué de réaction: «Cette fois−ci doit être la bonne». Pierre Moreau est le troisième ministre de l’Éducation en deux ans.

———

Fédérations des commissions scolaires du Québec: La FCSQ semble plutôt satisfaite du nouveau ministre Pierre Moreau, qui «a démontré beaucoup de leadership dans ses fonctions ministérielles précédentes». La présidente Josée Bouchard demande toutefois de suspendre les travaux concernant le projet de loi 86 sur la refonte des commissions scolaires en attendant que M. Moreau «se familiarise avec le réseau de l’éducation».

———

Association québécoise des CPE: L’AQCPE, qui avait eu beaucoup de difficulté avec l’ex−ministre responsable des Centres de la petite enfance, Francine Charbonneau, estime que la nomination d’un nouveau ministre, Sébastien Proulx, «envoie le signal qu’un coup de barre majeur s’imposait», a dit Louis Senécal, président−directeur général de l’AQCPE.

——— 

Union des municipalités du Québec: L’UMQ a assuré son «entière collaboration» au nouveau ministre Martin Coiteux. «La présidente (Suzanne Roy) est heureuse de pouvoir compter sur un ministre d’expérience», indique le communiqué, qui salue également la contribution de l’ancien ministre Pierre Moreau.

———

Ville de Québec: Le maire Régis Labeaume s’est réjoui que des députés de la grande région de Québec deviennent des poids lourds au cabinet, dont le nouveau président du Conseil du trésor, Sam Hamad: «La reconnaissance dont le premier ministre lui fait preuve aujourd’hui (...) démontre que la région de Québec est prioritaire pour le gouvernement».