Mort par sudation: 3 personnes vont en prison

Publié le 29 janvier 2016

©TC Media

DRUMMONDVILLE. Les trois personnes condamnées pour la mort de Chantal Lavigne, survenue lors d'un rituel de sudation à Durham-Sud en 2011, prennent le chemin de la prison.

Gabrielle Fréchette a écopé vendredi de trois ans de prison, alors que Ginette Duclos et Gérald Fontaine ont reçu tous deux une peine de deux ans de prison.

La juge Hélène Fabi de la Cour du Québec à Drummonville, qui avait aussi présidé le procès, a rendu le prononcé de la peine vendredi midi, imposant aussi au trio une interdiction de possession d'arme pour 10 ans.

Les trois personnes avaient été reconnues coupables de négligence criminelle ayant causé la mort en décembre 2014.

La victime, Chantal Lavigne, une femme de 35 ans de Saint-Albert-de-Warwick, participait à un séminaire de croissance personnelle en juillet 2011, intitulé "Mourir en conscience". Elle est morte à la suite d'une séance de sudation qui avait été organisée par les coaccusés.

Gabrielle Fréchette, qui voyait à l'organisation de cette "activité de croissance et d'épanouissement personnel" et qui agissait à titre de guide spirituel, a ainsi écopé d'une peine plus sévère que Ginette Duclos et Gérald Fontaine dont le rôle était de lui porter assistance, chacun ayant des fonctions bien définies.

En manchette

Martine Ouellet plaide pour une meilleure accessibilité à internet

POLITIQUE. La candidate à la direction du Parti québécois (PQ) Martine Ouellet, veut imposer des normes aux entreprises de télécommunications en matière de tarifs et de vitesse pour internet. La députée de Vachon a également évoqué ne pas exclure d'entreprendre de nationaliser ce service «afin de le développer et le rendre accessible à tous».

Quatre députés du Bloc Québécois appuient Philippe Cloutier

POLITIQUE. Quatre députés du Bloc Québécois ont annoncé aujourd’hui qu’ils appuient Philippe Cloutier pour l’investiture du Parti Québécois (PQ) dans Marie-Victorin. Il s’agit du député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval, du député de Terrebonne, Michel Boudrias, de la députée de Manicouagan, Marilène Gill, et du député de Mirabel Simon Marcil.

Mort par sudation: 3 personnes vont en prison

Publié le 29 janvier 2016

©TC Media


DRUMMONDVILLE. Les trois personnes condamnées pour la mort de Chantal Lavigne, survenue lors d'un rituel de sudation à Durham-Sud en 2011, prennent le chemin de la prison.

Gabrielle Fréchette a écopé vendredi de trois ans de prison, alors que Ginette Duclos et Gérald Fontaine ont reçu tous deux une peine de deux ans de prison.

La juge Hélène Fabi de la Cour du Québec à Drummonville, qui avait aussi présidé le procès, a rendu le prononcé de la peine vendredi midi, imposant aussi au trio une interdiction de possession d'arme pour 10 ans.

Les trois personnes avaient été reconnues coupables de négligence criminelle ayant causé la mort en décembre 2014.

La victime, Chantal Lavigne, une femme de 35 ans de Saint-Albert-de-Warwick, participait à un séminaire de croissance personnelle en juillet 2011, intitulé "Mourir en conscience". Elle est morte à la suite d'une séance de sudation qui avait été organisée par les coaccusés.

Gabrielle Fréchette, qui voyait à l'organisation de cette "activité de croissance et d'épanouissement personnel" et qui agissait à titre de guide spirituel, a ainsi écopé d'une peine plus sévère que Ginette Duclos et Gérald Fontaine dont le rôle était de lui porter assistance, chacun ayant des fonctions bien définies.