L'ancien maire de Québec meurt à l'âge de 77 ans

Publié le 5 janvier 2016

Jean-Paul L'Allier

©Wiki Commons

QUÉBEC. L'homme politique québécois Jean-Paul L'Allier est décédé à l'âge de 77 ans. Il est mort dans la nuit de lundi à mardi à l'Hôtel Dieu de Québec après une courte maladie.

M. L'Allier avait servi comme maire de Québec, comme ministre dans le premier gouvernement de Robert Bourassa et comme délégué général du Québec à Bruxelles.

Né à Hudson, le 12 août 1938, Jean-Paul L'Allier, avait fait des études en droit et exercé la profession d'avocat dans la région d'Ottawa.

Il a notamment agi comme coordonnateur pour le gouvernement du Québec des visites des chefs d'État à Expo 67. Il a également été secrétaire général conjoint de l'Office franco-québécois pour la jeunesse de 1968 à 1970.

Il a fait carrière en politique provinciale en étant élu député libéral dans Deux-Montagnes en 1970. Il a entre autres assumé les fonctions de ministre des Communications, de ministre de la Fonction publique et de ministre des Affaires culturelles, avant d'être battu en 1976.

Sur le plan diplomatique, il a entre autres agi comme délégué général du Québec à Bruxelles de 1981 à 1984. Il fut également consul honoraire de Belgique à Québec de 1985 à 1988.

Jean-Paul L'Allier s'est aussi fait connaître comme maire de Québec de 1989 à 2001, puis comme maire de la nouvelle Ville de Québec de 2001 à 2005.

En manchette

Rose Woo à Rio... sans sa soeur !

GYMNASTIQUE. Mercredi a été une journée riche en émotions pour la jeune gymnaste québécoise Rose Woo. Elle a appris en soirée qu’elle avait été sélectionnée parmi les cinq athlètes canadiennes qui représenteront le pays aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro au mois d’août prochain.

L’ancien PDG de la société des ponts accusé de corruption

La GRC a déposé des accusations de corruption contre l’ancien pdg de la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI), Michel Fournier. Ce dernier aurait reçu 2 M$ en pots-de-vin de la part de SNC-Lavalin pour un contrat de réparation.

L'ancien maire de Québec meurt à l'âge de 77 ans

Publié le 5 janvier 2016

Jean-Paul L'Allier

©Wiki Commons


QUÉBEC. L'homme politique québécois Jean-Paul L'Allier est décédé à l'âge de 77 ans. Il est mort dans la nuit de lundi à mardi à l'Hôtel Dieu de Québec après une courte maladie.

M. L'Allier avait servi comme maire de Québec, comme ministre dans le premier gouvernement de Robert Bourassa et comme délégué général du Québec à Bruxelles.

Né à Hudson, le 12 août 1938, Jean-Paul L'Allier, avait fait des études en droit et exercé la profession d'avocat dans la région d'Ottawa.

Il a notamment agi comme coordonnateur pour le gouvernement du Québec des visites des chefs d'État à Expo 67. Il a également été secrétaire général conjoint de l'Office franco-québécois pour la jeunesse de 1968 à 1970.

Il a fait carrière en politique provinciale en étant élu député libéral dans Deux-Montagnes en 1970. Il a entre autres assumé les fonctions de ministre des Communications, de ministre de la Fonction publique et de ministre des Affaires culturelles, avant d'être battu en 1976.

Sur le plan diplomatique, il a entre autres agi comme délégué général du Québec à Bruxelles de 1981 à 1984. Il fut également consul honoraire de Belgique à Québec de 1985 à 1988.

Jean-Paul L'Allier s'est aussi fait connaître comme maire de Québec de 1989 à 2001, puis comme maire de la nouvelle Ville de Québec de 2001 à 2005.