Turcotte porte en appel son verdict de culpabilité pour double meurtre

Publié le 6 janvier 2016

Guy Turcotte

©TC Media - Élaine Nicol

MONTRÉAL. L'ex-cardiologue Guy Turcotte porte en appel le verdict de culpabilité rendu contre lui pour les meurtres non prémédités de ses deux enfants Olivier et Anne-Sophie.

Le verdict avait été rendu le 6 décembre dernier par un jury au terme de son second procès.

L'avis d'appel est daté du 5 janvier 2016, et porte le nom de Félix Larose, un jeune avocat qui a assisté les procureurs principaux au dossier, Pierre et Guy Poupart.

Le procès avait été présidé par le juge André Vincent de la Cour supérieure de Saint-Jérôme.

Dans l'avis d'appel, il est allégué qu'il y avait des erreurs de droit dans les directives du juge Vincent aux 11 membres du jury. Selon les avocats de Guy Turcotte, le juge a erré en disant au jury qu'il ne devait pas tenir compte de l'effet de la crise suicidaire sur l'état mental de leur client au moment où il a tué ses enfants. Le juge aurait aussi donné des directives erronées quant à l'effet de l'intoxication au lave-glace sur la défense de non responsabilité criminelle, est-il allégué dans la procédure.

Guy Turcotte avait été accusé du meurtre de ses deux enfants le 20 février 2009. Il avait admis avoir causé leur mort mais plaidé la non responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux.

En manchette

Faubourg Carignan : Rona et IGA débarquent en ville

COMMERCES. Le Faubourg Carignan dévoile peu à peu son nouveau visage, Le promoteur et propriétaire du projet, le Groupe Mach, confirme l’établissement d’un marché IGA et d’un Rona dans ses futurs locaux, sur le site de l’ancien marché aux puces. Quelques erreurs se sont toutefois glissées sur l’affiche installée par le promoteur, qui visait à annoncer les nouveaux arrivants.

Turcotte porte en appel son verdict de culpabilité pour double meurtre

Publié le 6 janvier 2016

Guy Turcotte

©TC Media - Élaine Nicol


MONTRÉAL. L'ex-cardiologue Guy Turcotte porte en appel le verdict de culpabilité rendu contre lui pour les meurtres non prémédités de ses deux enfants Olivier et Anne-Sophie.

Le verdict avait été rendu le 6 décembre dernier par un jury au terme de son second procès.

L'avis d'appel est daté du 5 janvier 2016, et porte le nom de Félix Larose, un jeune avocat qui a assisté les procureurs principaux au dossier, Pierre et Guy Poupart.

Le procès avait été présidé par le juge André Vincent de la Cour supérieure de Saint-Jérôme.

Dans l'avis d'appel, il est allégué qu'il y avait des erreurs de droit dans les directives du juge Vincent aux 11 membres du jury. Selon les avocats de Guy Turcotte, le juge a erré en disant au jury qu'il ne devait pas tenir compte de l'effet de la crise suicidaire sur l'état mental de leur client au moment où il a tué ses enfants. Le juge aurait aussi donné des directives erronées quant à l'effet de l'intoxication au lave-glace sur la défense de non responsabilité criminelle, est-il allégué dans la procédure.

Guy Turcotte avait été accusé du meurtre de ses deux enfants le 20 février 2009. Il avait admis avoir causé leur mort mais plaidé la non responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux.