Le narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman a été capturé

Publié le 8 janvier 2016

Joaquin "El Chapo" Guzman

©AP

MEXICO. Le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, a annoncé, vendredi, que le narcotrafiquant en cavale Joaquin «El Chapo» Guzman avait été capturé six mois après s’être évadé d’une prison à sécurité maximale.

Un représentant des autorités a confié sous le couvert de l’anonymat que Guzman avait été appréhendé à la suite d’une fusillade avec des membres de la marine mexicaine à Los Mochis, une ville de l’État de Sinaloa. Il a précisé que le baron de la drogue, qui est originaire de cet État, était vivant et n’avait pas été blessé durant son arrestation.

«El Chapo» s’était échappé du pénitencier le plus sécurisé du pays le 11 juillet grâce à un tunnel creusé par des complices, un incident considéré comme embarrassant pour le gouvernement mexicain.

Réagissant à la capture, le président a écrit, vendredi, sur Twitter: «Mission accomplie: nous l’avons. J’aimerais informer les Mexicains que Joaquin Guzman Loera a été placé en détention.»

Cinq personnes ont été tuées et un membre de la marine blessé durant l’opération.

La marine mexicaine a indiqué dans un communiqué que c’était un renseignement anonyme qui l’avait poussée à effectuer un raid dans une résidence de Los Mochis peu avant l’aube. Les soldats ont été accueillis par des tirs nourris provenant de l’intérieur de la maison. Cinq suspects ont été abattus et six autres arrêtés. La vie du membre de la marine blessé n’était pas en danger.

Deux véhicules blindés, huit fusils, dont deux de calibre .50 utilisés par les tireurs d’élite, une arme de poing et un lance-grenades ont été saisis par les autorités dans la demeure.

En manchette

Le narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman a été capturé

Publié le 8 janvier 2016

Joaquin "El Chapo" Guzman

©AP


MEXICO. Le président du Mexique, Enrique Peña Nieto, a annoncé, vendredi, que le narcotrafiquant en cavale Joaquin «El Chapo» Guzman avait été capturé six mois après s’être évadé d’une prison à sécurité maximale.

Un représentant des autorités a confié sous le couvert de l’anonymat que Guzman avait été appréhendé à la suite d’une fusillade avec des membres de la marine mexicaine à Los Mochis, une ville de l’État de Sinaloa. Il a précisé que le baron de la drogue, qui est originaire de cet État, était vivant et n’avait pas été blessé durant son arrestation.

«El Chapo» s’était échappé du pénitencier le plus sécurisé du pays le 11 juillet grâce à un tunnel creusé par des complices, un incident considéré comme embarrassant pour le gouvernement mexicain.

Réagissant à la capture, le président a écrit, vendredi, sur Twitter: «Mission accomplie: nous l’avons. J’aimerais informer les Mexicains que Joaquin Guzman Loera a été placé en détention.»

Cinq personnes ont été tuées et un membre de la marine blessé durant l’opération.

La marine mexicaine a indiqué dans un communiqué que c’était un renseignement anonyme qui l’avait poussée à effectuer un raid dans une résidence de Los Mochis peu avant l’aube. Les soldats ont été accueillis par des tirs nourris provenant de l’intérieur de la maison. Cinq suspects ont été abattus et six autres arrêtés. La vie du membre de la marine blessé n’était pas en danger.

Deux véhicules blindés, huit fusils, dont deux de calibre .50 utilisés par les tireurs d’élite, une arme de poing et un lance-grenades ont été saisis par les autorités dans la demeure.