La Banque du Canada met en garde contre des courriels frauduleux

Publié le 1 mars 2016

©Archives

OTTAWA. Le Banque du Canada prévient la population de la circulation de courriels frauduleux et de messages non sollicités sur les réseaux sociaux semblant provenir de la banque centrale.

La banque centrale du Canada indique que les fraudeurs utilisent son logo et son en-tête, sans autorisation.

Dans un avertissement publié sur son site Web, l'institution précise qu'elle n'accepte jamais de dépôts de la part de particuliers ni de dépôts effectués en leur nom. Elle ne demande pas d'information financière d'individus par courriel et n'exige jamais de paiements par courriel. Un message qui le ferait serait donc sans doute frauduleux.

De plus, jamais elle ne demande de renseignements personnels ou financiers par le biais des réseaux sociaux.

Les internautes ayant reçu ce genre de courrielsw devraient immédiatement le supprimer et communiquer avec les autorités. La Banque du Canada conseille aussi de ne pas cliquer sur les liens contenus dans les messages.

En manchette

Secteur Pacific: Trois refoulements d'égouts en trois ans

POURSUITE. Le 6 juillet 2013, l'eau d'égout se met à monter dans le sous-sol de la résidence de Philippe Côté, sur la rue Lafredière, dans l'arr. de Saint-Hubert. La lumière d'urgence de la station de pompage au bout de la rue s'allume; la station ne fournit plus. Le citoyen avise la Ville, les spécialistes confirment que les branchements à sa résidence sont conformes, les assurances remboursent. En 2014, le scénario se répète. Idem en 2015…

Les refoulements d'égouts dans Pacific auraient pu être évités ?

INFRASTRUCTURES. L'ancien président de la défunte Association des propriétaires de la rue Pacific, Michel Picard, n'a pas été le moindrement surpris d'apprendre que nombre de ces voisins ont subi des refoulements d'égouts. Il estime que la Ville de Longueuil récolte en ce moment le fruit d'une mauvaise gestion entourant la construction du réseau d'égout.

La Banque du Canada met en garde contre des courriels frauduleux

Publié le 1 mars 2016

©Archives


OTTAWA. Le Banque du Canada prévient la population de la circulation de courriels frauduleux et de messages non sollicités sur les réseaux sociaux semblant provenir de la banque centrale.

La banque centrale du Canada indique que les fraudeurs utilisent son logo et son en-tête, sans autorisation.

Dans un avertissement publié sur son site Web, l'institution précise qu'elle n'accepte jamais de dépôts de la part de particuliers ni de dépôts effectués en leur nom. Elle ne demande pas d'information financière d'individus par courriel et n'exige jamais de paiements par courriel. Un message qui le ferait serait donc sans doute frauduleux.

De plus, jamais elle ne demande de renseignements personnels ou financiers par le biais des réseaux sociaux.

Les internautes ayant reçu ce genre de courrielsw devraient immédiatement le supprimer et communiquer avec les autorités. La Banque du Canada conseille aussi de ne pas cliquer sur les liens contenus dans les messages.