Infrastructures: les villes s'impatientent; 14 G$ de projets prêts

Publié le 10 mars 2016

©TC Media - Archives

MONTRÉAL. Les municipalités du Québec s'impatientent devant la lenteur de Québec à conclure son entente avec Ottawa quant au programme Chantier Canada. Parce que ces discussions s'éternisent, une somme de 1,8 milliard $ dort dans les coffres, déplore la présidente de l'Union des municipalités, Suzanne Roy.

Mme Roy a rencontré la presse, jeudi à Montréal, en compagnie du président du Conseil du patronat du Québec, Yves-Thomas Dorval, pour faire le point sur les projets d'infrastructures, à la veille du dépôt des budgets du Québec, le 17 mars, et du fédéral, le 22 mars.

On s'attend à ce que le budget fédéral prévoit d'autres fonds pour les infrastructures, puisque le gouvernement Trudeau s'est engagé à doubler les investissements dans les infrastructures au cours des prochaines années. Ces sommes s'ajouteront donc à celle de 1,8 milliard $ pour laquelle les municipalités attendent toujours que Québec et Ottawa s'entendent.

Mme Roy a précisé que des projets d'une valeur de 14 milliards $, partout au Québec, sont prêts à être lancés d'ici 2018, qu'il s'agisse d'infrastructures routières, de conduites d'eau potable, de conduites d'eaux usées, d'infrastructures sportives ou autres.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

En manchette

Rose Woo à Rio... sans sa soeur !

GYMNASTIQUE. Mercredi a été une journée riche en émotions pour la jeune gymnaste québécoise Rose Woo. Elle a appris en soirée qu’elle avait été sélectionnée parmi les cinq athlètes canadiennes qui représenteront le pays aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro au mois d’août prochain.

L’ancien PDG de la société des ponts accusé de corruption

La GRC a déposé des accusations de corruption contre l’ancien pdg de la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI), Michel Fournier. Ce dernier aurait reçu 2 M$ en pots-de-vin de la part de SNC-Lavalin pour un contrat de réparation.

Infrastructures: les villes s'impatientent; 14 G$ de projets prêts

Publié le 10 mars 2016

©TC Media - Archives


MONTRÉAL. Les municipalités du Québec s'impatientent devant la lenteur de Québec à conclure son entente avec Ottawa quant au programme Chantier Canada. Parce que ces discussions s'éternisent, une somme de 1,8 milliard $ dort dans les coffres, déplore la présidente de l'Union des municipalités, Suzanne Roy.

Mme Roy a rencontré la presse, jeudi à Montréal, en compagnie du président du Conseil du patronat du Québec, Yves-Thomas Dorval, pour faire le point sur les projets d'infrastructures, à la veille du dépôt des budgets du Québec, le 17 mars, et du fédéral, le 22 mars.

On s'attend à ce que le budget fédéral prévoit d'autres fonds pour les infrastructures, puisque le gouvernement Trudeau s'est engagé à doubler les investissements dans les infrastructures au cours des prochaines années. Ces sommes s'ajouteront donc à celle de 1,8 milliard $ pour laquelle les municipalités attendent toujours que Québec et Ottawa s'entendent.

Mme Roy a précisé que des projets d'une valeur de 14 milliards $, partout au Québec, sont prêts à être lancés d'ici 2018, qu'il s'agisse d'infrastructures routières, de conduites d'eau potable, de conduites d'eaux usées, d'infrastructures sportives ou autres.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne