Prévention de la détresse en milieu de travail

Publié le 1 février 2017

En tant que travailleurs, nous passons la majeure partie de nos journées au travail. Nos collègues sont des collaborateurs professionnels au quotidien et sont des personnes qui apprennent à nous connaître.

Par le biais de ce contact journalier, ils peuvent être en mesure de constater un changement de comportement ou d’attitude. Ils peuvent observer notre état général, et entendre dans notre discours des indices de frustration ou autre difficultés. Nos collègues peuvent donc potentiellement devenir un réseau de soutien et de prévention, au quotidien.

Malgré les indices, et les bonnes intentions du milieu, certaines personnes qui observent des difficultés chez leurs collègues ne savent pas comment agir à cet égard. Sachant qu’il est souvent un défi de demander de l’aide, la vigilance du milieu, des collègues et des gestionnaires, est incontournable. Face aux préoccupations d’autrui et à la détresse psychologique, il est possible de jouer un rôle actif auprès de la personne et de l’orienter vers une ressource d’aide et de soutien appropriée: les Sentinelles formées par le Carrefour le Moutier jouent ce rôle au sein de plusieurs milieux de travail.

Le Réseau Sentinelles du Carrefour le Moutier existe depuis 2006. La sentinelle est avant tout un citoyen, une citoyenne qui, de par son implication dans la communauté, est à même de repérer au quotidien des signes de détresse dans le milieu où elle se trouve. La sentinelle veille. Sa vigilance lui permet de repérer tout signe de détresse. Sa bienveillance lui permet d’offrir une première écoute et de discerner le niveau de détresse. Sa formation lui permet d’approcher et de référer la personne à la ressource appropriée.

La bienveillance et l’entraide sont de belles qualités d'équipe à consolider. Et comme le mentionne l’article Quand la dépression s'invite au bureau, publié dans Le Courrier du Sud le 11 janvier, ces qualités créent un filet de sécurité social pour tous.

Vous aimeriez devenir Sentinelle? Communiquez avec Stephanie Laprise, coordonnatrice des services en prévention de la détresse au Carrefour le Moutier, au 450 679-7111.

Le Carrefour le Moutier, organisme communautaire de première ligne à portée régionale qui, par la nature de ses différents services (écoute téléphonique et face à face, suivi personnalisé, réseau Sentinelle…), contribue à la prévention de la détresse psychologique de même qu’à l’inclusion sociale, souligne la Semaine nationale de prévention du suicide qui se déroule du 29 janvier au 4 février. Il soulignera également durant cette semaine le 10e anniversaire de son Réseau Sentinelles.

Devant une détresse, ne restez pas seul!

Héléna Roulet, Agente de développement du Carrefour le Moutier