Communications à la clinique Pierre-Boucher

Publié le 15 mars 2017

J’ai récemment accompagné une personne au centre sans rendez-vous de la clinique Pierre-Boucher. Le 811 m’avait dit de nous présenter pour 7h30. Déjà, 34 personnes nous avaient devancées.

Néanmoins, vers midi, une affiche a été mise. «La capacité est atteinte pour la clinique Pierre-Boucher. Veuillez revenir demain.»

J’ai alors voulu essayer de faire quelque chose pour améliorer le système. J’ai demandé à la réceptionniste si elle savait à quel endroit il y avait de la place. «Non, je n’ai pas accès à cet information.»

À mon retour à la maison, j’ai joint le 811, où on m’a expliqué que je pouvais trouver où me rendre en cliquant sur <@Ri>Trouver une ressource<@$p>, au www.sante.gouv.qc.ca

Cela m’a donné l’idée de faire la suggestion d’ajouter le site web en question sur l’affiche. Je suis donc retourné à la clinique pour faire la suggestion. On m’a demandé de laisser mon numéro de téléphone.

J’écris ce texte en attendant toujours leur appel.

J’ai eu une idée, je crois meilleure, mais elle nécessite quelques frais. Mettre un terminal qui donne les endroits, dans un rayon de 10 à 50 kilomètres,  où il y a de la place pour les patients. Bien sûr, le terminal serait mis à jour aux trente minutes environ.

Claude Saint-Jarre, Boucherville