Sections

David Foucault remet le ballon d’or aux Lynx du cégep Édouard-Montpetit


Publié le 11 mars 2017

Le banquet était animé par l'analyste des matchs de la NFL sur RDS, Mathieu Jolivet, qui a également procédé à la remise des prix du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour la saison 2016-2017.

©TC Media - Robert Côté

SPORTS. Devenu le huitième Canadien de l'histoire du football et le premier Montérégien à participer à un Superbowl, David Foucault, ancien membre des Lynx du cégep Édouard-Montpetit, a remis le prix du Super Bowl High School Honor Rool de la Ligue nationale de football américain (NFL) à son ancienne formation.

Invité d'honneur du banquet annuel des Lynx, qui s'est déroulé ce samedi à l'hôtel Sandman de Longueuil, David Foucault a procédé à une signature officielle du ballon d'or avant de l'offrir à l'équipe. 

Ancien joueur des Sphinx de l'école Jacques-Rousseau, des Lynx du cégep Édouard-Montpetit et des Carabins de l'Université de Montréal, le colosse originaire de La Prairie s'est distingué en tant que joueur de ligne offensive.  Sélectionné en 2014 par les Alouettes de Montréal de la Ligue canadienne de football (LCF), il a continué son ascension en intégrant la NFL et en participant au Superbowl en 2016. 

Ce ballon d'or, qui rend hommage à son brillant parcours, sera exposé dans le centre sportif du cégep ces prochains jours. 

Offert par la NFL dans le cadre des célébrations nationales du 50e Super Bowl, ce prix vise avant tout à reconnaître les écoles qui ont contribué à l'histoire du Super Bowl. 

«Le cégep m'a beaucoup apporté en ce qui concerne la discipline scolaire, a précisé David Foucault. Sans tous ces efforts au cégep, je ne me serai jamais rendu à l'Université et chez les Panthers.» 

Le sportif, qui a été placé au ballottage en août dernier, continue d'explorer le marché de la NFL; sans toutefois mettre de côté l'idée de réintégrer la LCF et les Alouettes. 

«J'ai encore une bonne dizaine d'années à jouer, a-t-il ajouté. Je m'entraîne fort et je mets les bouchées doubles pour rejoindre mes objectifs.»