Le CH est à quelques changements près de retrouver ses moyens

Une chronique de Martin McGuire

Publié le 18 février 2016

Le premier élément de la réflexion que doit faire le CH sera d'examiner le groupe de leaders de l'équipe, composé de Max Pacioretty, P.K. Subban, Brendan Gallagher, Andrei Markov et Tomas Plekanec.

Pour casser la glace avec cette première chronique, je veux aborder les questionnements que le Canadien devra faire à l'issue de cette saison et quelles seront les leçons qu'il devra en tirer, les choses qui vont devoir changer.

Pour le CH, tout n'est pas perdu. Il est simplement important que l'entre-saison puisse conduire à des évaluations justes et précises. Des changements apportés aux bons endroits pourraient relancer le CH et le replacer dans l'axe dans équipes gagnantes.

Martin McGuire

Avant toute chose, il faut établir que la descente aux enfers du CH s'explique par l'absence de Carey Price. Une absence si lourde qu'on peut prétendre que le CH est probablement une équipe moyenne avec un gardien extraordinaire. C'est ce qu'on voit avec les résultats cette saison. On peut aussi avancer que les performances extraordinaires de Price l'an passé font que les défauts de cette équipe-là ont été cachés.

Mais bon, l'important c'est les remises en question qui devront être réalisées après la saison, que l'équipe fasse les séries ou non.

Le premier élément de cette réflexion sera d'examiner le groupe de leadership de l'équipe, composé de Max Pacioretty, P.K. Subban, Brendan Gallagher, Andrei Markov et Tomas Plekanec. Au sein même de ce groupe de leaders, le CH avait pris de bonnes décisions; c'est un groupe de gars suffisamment solides pour assumer ces responsabilités-là. Sauf que Pacioretty, Gallagher et Subban sont dans la jeune vingtaine; cela a sûrement fait que l'absence de Price a pesé lourd sur eux.

Donc, est-ce que ce groupe-là a besoin d'une voix forte autour de lui, d'un joueur d'expérience, pour les soutenir dans l'adversité? C'est clair que ces leaders, en l'absence de Price, ont manqué d'expérience. Ils n'ont pas manqué de volonté ou de bonnes intentions, mais d'expérience. C'est un des problèmes que Marc Bergevin devra régler. Est-ce que c'est un problème qu'il résoudra avant la date limite des échanges le 29 février, ou cet été?

Le CH aurait besoin d'une personne solide, physiquement et mentalement. Par exemple, j'ai avancé il y a quelque temps le nom d'Andrew Ladd, qui sera agent libre à la fin de l'année. Il est physiquement solide et a une bonne réputation de leader, comme capitaine des Jets de Winnipeg. C'est le genre de profil de joueur que ça prendrait.

En même temps, quand on regarde à travers la ligue, des équipes comme Détroit ou Los Angeles, qui ont vécu ces dernières années des saisons très frustrantes au niveau des blessures ou de l'adversité qu'elles ne contrôlaient pas ont trouvé des réponses rapides. Elles ont démontré qu'il était possible de redresser la barre assez rapidement.

Pour le CH, tout n'est pas perdu. Il est simplement important que l'entre-saison puisse conduire à des évaluations justes et précises. Des changements apportés aux bons endroits pourraient relancer le CH et le replacer dans l'axe dans équipes gagnantes. Lui permettre de rester dans la fenêtre actuelle, avec les Pacioretty, Subban et Price, avec qui c'est possible de se rendre à la Coupe Stanley. Il faut aussi améliorer un peu l'attaque. Est-ce que ça viendra de l'interne? Un gars comme Nikita Scherbak va-t-il pouvoir percer l'alignement, même s'il a connu une saison difficile chez les professionnels? Est-ce que Michael McCarron pourra amener un vent frais?

Avec Price, le Canadien est à un ou deux changements près de se replacer dans l'axe des meilleures équipes de la LNH. Mais actuellement, les leaders ne sont peut-être pas prêts à prendre la pression.

Lisez les chroniques de Martin McGuire sur TC Media Nouvelles: tcmedianouvelles.ca

Martin McGuire

En manchette

L'entraînement est aussi difficile que la conciliation travail-famille

MISSION. Pas facile de planifier deux ans d'entraînement à travers le monde et six mois passés dans l'espace lorsqu'on est père de deux enfants. Voilà le défi premier que devra affronter l'astronaute de Saint-Lambert David Saint-Jacques, qui a appris le 16 mai qu'il s'envolera pour la station spatiale internationale (ISS) en novembre 2018.

Des taxis adaptés nouvelle génération pour Allo Taxi

TECHNOLOGIE. L'entreprise de taxi de Longueuil Allo Taxi s'est munie de véhicules adaptés plus performants et plus écologiques, fonctionnant à la fois au propane et à l'essence. Les fourgons MV-1 ne passeront certainement pas inaperçus!

Le CH est à quelques changements près de retrouver ses moyens

Une chronique de Martin McGuire

Publié le 18 février 2016

Le premier élément de la réflexion que doit faire le CH sera d'examiner le groupe de leaders de l'équipe, composé de Max Pacioretty, P.K. Subban, Brendan Gallagher, Andrei Markov et Tomas Plekanec.


Pour casser la glace avec cette première chronique, je veux aborder les questionnements que le Canadien devra faire à l'issue de cette saison et quelles seront les leçons qu'il devra en tirer, les choses qui vont devoir changer.

Pour le CH, tout n'est pas perdu. Il est simplement important que l'entre-saison puisse conduire à des évaluations justes et précises. Des changements apportés aux bons endroits pourraient relancer le CH et le replacer dans l'axe dans équipes gagnantes.

Martin McGuire

Avant toute chose, il faut établir que la descente aux enfers du CH s'explique par l'absence de Carey Price. Une absence si lourde qu'on peut prétendre que le CH est probablement une équipe moyenne avec un gardien extraordinaire. C'est ce qu'on voit avec les résultats cette saison. On peut aussi avancer que les performances extraordinaires de Price l'an passé font que les défauts de cette équipe-là ont été cachés.

Mais bon, l'important c'est les remises en question qui devront être réalisées après la saison, que l'équipe fasse les séries ou non.

Le premier élément de cette réflexion sera d'examiner le groupe de leadership de l'équipe, composé de Max Pacioretty, P.K. Subban, Brendan Gallagher, Andrei Markov et Tomas Plekanec. Au sein même de ce groupe de leaders, le CH avait pris de bonnes décisions; c'est un groupe de gars suffisamment solides pour assumer ces responsabilités-là. Sauf que Pacioretty, Gallagher et Subban sont dans la jeune vingtaine; cela a sûrement fait que l'absence de Price a pesé lourd sur eux.

Donc, est-ce que ce groupe-là a besoin d'une voix forte autour de lui, d'un joueur d'expérience, pour les soutenir dans l'adversité? C'est clair que ces leaders, en l'absence de Price, ont manqué d'expérience. Ils n'ont pas manqué de volonté ou de bonnes intentions, mais d'expérience. C'est un des problèmes que Marc Bergevin devra régler. Est-ce que c'est un problème qu'il résoudra avant la date limite des échanges le 29 février, ou cet été?

Le CH aurait besoin d'une personne solide, physiquement et mentalement. Par exemple, j'ai avancé il y a quelque temps le nom d'Andrew Ladd, qui sera agent libre à la fin de l'année. Il est physiquement solide et a une bonne réputation de leader, comme capitaine des Jets de Winnipeg. C'est le genre de profil de joueur que ça prendrait.

En même temps, quand on regarde à travers la ligue, des équipes comme Détroit ou Los Angeles, qui ont vécu ces dernières années des saisons très frustrantes au niveau des blessures ou de l'adversité qu'elles ne contrôlaient pas ont trouvé des réponses rapides. Elles ont démontré qu'il était possible de redresser la barre assez rapidement.

Pour le CH, tout n'est pas perdu. Il est simplement important que l'entre-saison puisse conduire à des évaluations justes et précises. Des changements apportés aux bons endroits pourraient relancer le CH et le replacer dans l'axe dans équipes gagnantes. Lui permettre de rester dans la fenêtre actuelle, avec les Pacioretty, Subban et Price, avec qui c'est possible de se rendre à la Coupe Stanley. Il faut aussi améliorer un peu l'attaque. Est-ce que ça viendra de l'interne? Un gars comme Nikita Scherbak va-t-il pouvoir percer l'alignement, même s'il a connu une saison difficile chez les professionnels? Est-ce que Michael McCarron pourra amener un vent frais?

Avec Price, le Canadien est à un ou deux changements près de se replacer dans l'axe des meilleures équipes de la LNH. Mais actuellement, les leaders ne sont peut-être pas prêts à prendre la pression.

Lisez les chroniques de Martin McGuire sur TC Media Nouvelles: tcmedianouvelles.ca

Martin McGuire