Simon Bourque heureux d'avoir été échangé aux Sea Dogs

Vanessa Picotte vanessa.picotte@tc.tc
Publié le 11 janvier 2017

Simon Bourque, lors du dernier camp d’entraînement des recrues du CH.

© Photo TC Media - Robert Côté

HOCKEY. Le destin ne pouvait mieux servir le défenseur étoile Simon Bourque. Toujours à la recherche d'un premier contrat avec le Canadien de Montréal, à son avant-dernière année junior, le hockeyeur de Longueuil aura une opportunité en or de se faire valoir avec les Sea Dogs de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

L'Océanic de Rimouski, dont il était le capitaine, l'a échangé le 30 décembre, en compagnie d’un choix de 2e ronde en 2018, contre un jeune de 17 ans, Vincent Martineau, ainsi que deux choix de 1re ronde en 2018 et 2020 et un choix de 2e ronde en 2019.

Une chance unique

Bourque, qui évoluait pour une équipe de 16e place, se retrouve maintenant avec l'équipe favorite pour se rendre à la Coupe Memorial. Et il apprenait récemment qu'un ami et joueur vedette du Championnat mondial junior, Julien Gauthier, allait le rejoindre à Saint-Jean.

«Wow! J'étais déjà content et là, j'apprends que Julien Gauthier se joint à nous, se réjouit le hockeyeur. C'est un privilège exceptionnel et ce sera extrêmement bénéfique pour ma progression. Nous serons étroitement surveillés par les médias et nous serons appelés à relever de gros défis. C'est une chance unique de me faire valoir auprès des Canadiens.»

L'organisation montréalaise l'a d’ailleurs joint pour le féliciter et l'encourager. «Martin Lapointe et Rob Ramage m'ont félicité, mentionnant que j'avais une belle chance de démontrer ce que je pouvais faire. Ils m'ont dit qu'ils viendront me voir jouer dans deux semaines», ajoute-t-il.

Remis de sa blessure

Bourque était absent du jeu depuis trois semaines en raison d’une blessure au poignet. Il a cependant prouvé qu’il était revenu à 100% de ses capacité dès son arrivée avec les Sea Dogs, avec un un but et une passe à ses deux premiers matchs, portant sa fiche à 30 points dont 9 buts en 33 matchs cette saison.

«Je crois que ma blessure a retardé l'échange. Mon ancien directeur-gérant a été très gentil avec moi; il me résumait fréquemment la situation, même s'il n'était pas obligé de le faire. Je quitte une excellente organisation, avec qui j'ai été associé pendant plus de trois, ainsi qu'une famille de pension extraordinaire, mais j'ai aussi une opportunité unique. J'ai vécu une course pour la Coupe du Président avec l'Océanic en 2015 mais là, je serai membre d'une équipe extrêmement puissante. Mon rôle sera différent; nous nous partagerons la pression avec tous les joueurs vedettes de l'équipe. Nous viserons le sommet, c'est un incontournable», assure-t-il.

Jumelé à Thomas Chabot

Son nouvel entraîneur, Danny Flynn, lui a par ailleurs appris une bonne nouvelle dès son arrivée avec l’équipe.

«Je formerai la première paire de défenseurs de l'équipe avec Thomas Chabot, que je connais bien. Ça fera de beaux défis, jouant contre les meilleurs trios adverses, avec beaucoup de responsabilités lors des avantages et désavantages numériques. Avec un gars comme Thomas, mes responsabilités ne seront pas les mêmes qu'avec l'Océanic; j'ai hâte de voir ça.»

En plus de Julien Gauthier, Bourque retrouvera à Saint-Jean Mathieu Joseph, de Chambly, un choix de 4e ronde de Tampa Bay. «J'ai passé mon enfance à jouer contre lui; ce sera plaisant de l'avoir comme coéquipier.»

Deux autres Longueuillois échangés

Deux autres joueurs locaux ont changé de camp dans la LHJMQ.

Anthony Wojcyk a connu un sort contraire à Bourque. Le joueur d'énergie qui avait participé à la Coupe Memorial l'an dernier avec les Huskies de Rouyn-Noranda a été échangé aux Wildcats de Moncton, classés au dernier rang du circuit Courteau.

Simon Dufort-Plante, ex marqueur du CF de Longueuil, est quant à lui passé de l'Océanic de Rimouski au Drakkar de Baie-Comeau, à l'avant-dernier rang de la LHJMQ.