Toujours amoureux après 40 ans !

Toujours amoureux après 40 ans !

Quatre couples qui se sont connus à l’école secondaire ne se sont jamais perdus de vue.

Ils se sont connus à l’école secondaire Pierre-Dupuy de Longueuil au milieu des années 70. Un groupe de quatre gars et quatre filles, qui ont formé des couples et qui se retrouvent aujourd’hui, presque 40 ans plus tard, toujours ensemble et toujours en amour!

Malgré les années, ces quatre couples – Daniel Pageau et Diane Arsenault, Robert Leblanc et Manon Prud’homme, Jacques Grenier et Cheryl Armour, Yves Lesiège et Ginette Ménard – sont demeurés ensemble, autant comme couples que comme amis.
«Quand on se voit, on est comme des gamins! On revit notre secondaire», raconte Jacques Grenier.

«On est des personnes totalement différentes; c’est pour cela qu’on aime se retrouver ensemble», ajoute Yves Lesiège.

Yves et Ginette

Yves Lesiège et Ginette Ménard ont été les premiers du groupe à s’être rencontrer.

«Yves était le gars de la radio étudiante, le clown de service, et moi, je longeais les murs tellement j’étais discrète», raconte en riant Ginette Ménard.

Ils se sont finalement «unis pour la vie» au bal de finissants de l’école. Ils ont depuis eu deux enfants.

Au cours des dernières années, Yves a reçu un diagnostic de cancer. «Ces problèmes de santé nous ont rapprochés», croit Ginette.

Amateur de course à pied ayant déjà participé à huit marathons, Yves a dû se faire opérer à un genou l’an dernier. Il reste cependant admiratif devant sa femme, qui vient de compléter son premier marathon.

Pour les deux, la confiance et l’humour sont le quotidien de leur couple. «Il faut être encore capable d’admirer quelque chose de l’autre», explique Yves.

Jacques et Cheryl

Jacques et Cheryl se sont connus lors d’une activité de volleyball à l’école.

«Je lui ai demandé quatre fois de sortir avec moi et c’est à la quatrième qu’elle a finalement accepté», raconte en riant Jacques Grenier.

L’employé de Pratt&Whitney et sa femme Cheryl, une physiothérapeute, ont aujourd’hui deux enfants. Ils estiment que le respect et l’humour sont des facteurs qui permettent à un couple de durer.

«On n’a pas de routine dans notre vie», dit Cheryl Armour.

Daniel et Diane

Pensionnaire dans un séminaire de Saint-Césaire, Daniel Pageau ne se doutait pas qu’à son arrivée en 4e secondaire à l’école Pierre-Dupuy, il allait rencontrer la femme de sa vie.

«J’ai vu Diane dans mon premier cours d’anglais», raconte-t-il.

«Il est entré dans la classe et je ne l’avais même pas remarqué», ajoute Diane.

Ils sont devenus un couple quelques mois plus tard.

Lui est aujourd’hui pompier et elle, éducatrice en milieu scolaire. Ensemble, ils ont eu trois enfants.

«On n’a jamais eu de mauvais moments», dit Diane.

«L’important, c’est le respect. Les attentions que l’on porte à l’autre. On s’est jamais chicané», raconte Daniel.

Robert et Manon

Manon a connu Robert à Pierre-Dupuy alors qu’elle était en 5e secondaire.

«Mon oncle était entraîneur de hockey et j’ai connu Robert lors d’un party», raconte-t-elle.

Celle qui est devenue banquière n’a jamais cessé d’aimer son compagnon depuis qu’elle a 16 ans. «On s’est marié en 2012, pour mes 50 ans.»

Robert croit que le respect mais surtout la communication sont gages de succès pour un couple. «On s’aime même mieux qu’avant. On ne laisse pas traîner les choses, dit-il. Même après toutes ces années, on a encore des fous rires.»