Un vidéoclip à la mémoire de Marcelle Robidoux

Un vidéoclip à la mémoire de Marcelle Robidoux

Le clip sera diffusé demain

HOMMAGE. De nombreux jeunes de l’arr. du Vieux-Longueuil ont participé au tournage du clip de l’artiste hip-hop Souly, afin de rendre hommage à l’ancienne directrice de la Maison des jeunes de Longueuil Marcelle Robidoux, décédée il y a un an.

Jessica Labrecque-Jobin, alias Souly, a fréquenté la Maison des jeunes durant toute son adolescence, avant de devenir intervenante pour l’organisme en 2016. Elle qui a bien connu Marcelle Robidoux souhaitait honorer sa mémoire et son parcours en musique. Pour ce faire, elle a mobilisé les jeunes, qui se sont tous impliqués bénévolement.

«Elle était toujours à l’écoute de chaque jeune, se rappelle Souly. Elle dégageait un amour inconditionnel, mais elle avait aussi un énorme charisme. Avec cette chanson, j’ai voulu décrire comment je me sens depuis qu’elle est partie. Mais aussi lui dire combien on l’aime», ajoute la rappeuse, qui est atteinte d’une maladie chronique depuis l’enfance et qui a toujours pu compter sur le soutien de Marcelle Robidoux.

Un clip émouvant

Réalisé comme un petit film par Jamal Jackson, le clip recrée des moments de la vie de la directrice. Les jeunes y jouent leur propre rôle. Les refrains de la chanson sont interprétés par DS DarkShyne.

La fille de Mme Robidoux, Caroline Montpetit, qui a grandi et travaillé près de 25 ans à la Maison des jeunes, a été très émue de l’initiative.

«J’ai beaucoup pleuré en écoutant la chanson, confie-t-elle. Les paroles décrivent bien à quel point ma mère était une femme de cœur, qui a passé sa vie à aider les gens. J’ai toujours su que j’avais une mère exceptionnelle, mais elle a aussi été une mère pour tant d’autres personnes. Elle me manque…»

Une femme d’exception

Dévouée pour la communauté, Marcelle Robidoux était famille d’accueil pour quatre jeunes handicapés, en plus de diriger l’organisme. Elle a d’ailleurs été nommée par la Ville pour remporter le prix Femme d’exception en 2001.

Elle a été emportée par un cancer du poumon fulgurant l’an dernier, quelques mois seulement après avoir pris sa retraite. Elle n’avait que 65 ans.

Valérie Bourget, amie proche de la famille, occupe désormais le poste de directrice adjointe de l’établissement et remplace temporairement les fonctions de la directrice générale Caroline Montpetit.