10 100 foyers de plus bénéficieront de la collecte de matières organiques

10 100 foyers de plus bénéficieront de la collecte de matières organiques

La phase I du projet pilote touchait 3000 résidents de trois secteurs de Longueuil.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

ENVIRONNEMENT. Le projet pilote de collectes des matières organiques amorcera sa phase II, en élargissant son service à 10 100 foyers supplémentaires répartis dans les trois arrondissements.

Dans l’arr. du Vieux-Longueuil, 5500 foyers seront ajoutés dès le 11 octobre (dans une section entre le chemin de Chambly, le boul. Roberval Est, la rue Cantin, le chemin du Tremblay et le boul. Jacques-Cartier).

Dans l’arr. de Saint-Hubert, la collecte débutera pour 3000 foyers le 25 octobre (entre les boul. Kimber, Gareau, Cousineau et la rue Howard), alors que dans l’arr. de Greenfield Park, 1600 foyers sont ajoutés au circuit (entre l’avenue Victoria, le boul. Churchill et le boul. Taschereau).

Les secteurs visés sont adjacents à ceux qui bénéficiaient déjà de la collecte dans la phase I, afin d’optimiser la route de collectes. Ces nouvelles zones comptent notamment des maisons unifamiliales et des plex de deux à huit logements.

Les participants recevront une lettre d’ici la fin de l’été. Ils recevront les outils nécessaires tels qu’une trousse de départ et un bac brun de 45 litres. Un expert en environnement les visitera et une plateforme d’échanges est aussi à leur disposition sur Facebook.

«Valoriser les matières organiques est un geste d’une grande portée: c’est votre participation au mieux-être de notre Longueuil durable, signifie la mairesse Sylvie Parent. Cette simple action aide à diminuer considérablement la quantité de matières envoyées aux sites d’enfouissement.»

Le conseil a approuvé les virements requis pour la poursuite du projet (394 111$) ainsi que l’achat de bacs bruns supplémentaires, au coût de 197 700$.

En avril, l’opposition avait demandé le report de l’achat des bacs bruns, car des informations manquaient pour prendre une décision éclairée, avait-elle affirmé.

La collecte de matières organiques devrait desservir l’ensemble de la population d’ici 2022.

Le succès de la phase I

Depuis septembre 2017, 3000 foyers ont accès au service de collecte de matières organiques. Selon un sondage effectué auprès de ceux-ci, 93% des participants sont satisfaits du volume du bac brun, et le taux de participation à la collecte atteint 82%.

Une part de 70% des participants n’éprouve pas de difficulté à contribuer à la collecte.

La phase I permet de détourner quatre tonnes de matières organiques des sites d’enfouissement chaque semaine.

Nouveaux lieux de dépôt volontaire

Les citoyens qui ne font pas partie du projet de collecte de matières organiques peuvent tout de même apporter leurs matières organiques à l’un des lieux de dépôt volontaire. Aux garages municipaux (777, rue d’Auvergne et 6355, boul. Maricourt) s’ajoutent sept sites: le Centre Olympia; l’usine régionale de filtration, le colisée Jean-Béliveau, le parc René-Veillet, le Parcours du Cerf, le parc Marcel-Simard; et le parc des Vétérans.

Pour voir les cartes des nouvelles zones choisies: https://www.longueuil.quebec/fr/collectes/matieres-organiques

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar