10 conseils pour circuler sur les plans d’eau gelés

10 conseils pour circuler sur les plans d’eau gelés
Les pêcheurs sur glace sont parmi les victimes des noyades en hiver. (Photo : Depositphotos)

Chaque année, environ sept Québécois perdent la vie par noyade durant l’hiver. La majorité de ces décès touchent des personnes qui marchaient, jouaient au hockey, pêchaient, faisaient de la motoneige ou du véhicule tout-terrain sur un cours d’eau gelé.

La Société de sauvetage profite du mois de décembre pour rappeler à la population l’importance de respecter les règles de sécurité lors de déplacements sur les plans d’eau gelés. Elle croit aussi que davantage de citoyens sortiront à l’extérieur cet hiver en raison des ventes importantes effectuées dans les magasins de plein air et de véhicules récréatifs à l’automne.

Sports motorisés – 10 conseils à suivre 

  1. Il est important de rester dans les sentiers balisés où les épaisseurs de glace sont vérifiées tous les jours;
  2. Lors d’une excursion encadrée, il faut choisir une entreprise et un guide certifié «Écotourisme»;
  3. Avec la pandémie, plusieurs gîtes n’ouvriront pas leur restaurant et leurs portes. Il faut être prévoyant en s’assurant de l’ouverture ou de la fermeture des gîtes sur le parcours de l’excursion. En cas de doute, il est recommandé d’apporter le nécessaire pour se sustenter et se réchauffer;
  4. Il est important de transporter de l’équipement de survie sur soi pour ne pas le perdre si la glace cédait. La trousse doit contenir des pics à glace, un briquet, des allumettes hydrofuges, un allume-feu de magnésium, un canif, une boussole et un briquet;
  5. Il est prévoyant d’informer un proche de l’itinéraire prévu et de l’heure approximative du retour;
  6. Des vêtements chauds et secs doivent être à portée de main dans un sac imperméable;
  7. Par mesure de sécurité, il faut toujours porter une combinaison thermale flottante ou un vêtement de flottaison individuel par-dessus l’habit de neige;
  8. Les lunettes soleil sont aussi recommandées pour ne pas être ébloui par le reflet de la neige et de la glace. Une bonne visibilité aidera à repérer les dangers sur les différentes surfaces praticables;
  9. Il est recommandé d’avoir un téléphone cellulaire avec soi et de l’insérer dans une pochette étanche;
  10. Il faut connaître la technique d’autosauvetage en cas de chute dans l’eau froide à la suite d’un bris de glace.

Sports de glace

Plusieurs cours d’eau ne gèleront pas convenablement et resteront risqués tout au long de l’hiver en raison des grandes variations de température. On estime qu’une glace de 12 cm peut supporter le poids d’une motoneige seulement si elle est neuve et transparente.

Un plan d’eau gelé peut être dans un tout autre état le lendemain. Il est donc recommandé de se renseigner auprès des autorités locales pour connaître les plus récente conditions et sécurité de la glace dans la région.

Rappelons qu’un total de 93 noyades ont eu lieu depuis le début de l’année. Il s’agit d’une augmentation de 66 % par rapport à 2019, et ce, même si l’année n’est pas terminée.

Nicholas Pereira, Courrier Laval, Initiative de journalisme local

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires