440 M$ pour construire ou agrandir 24 écoles en Montérégie

Photo de Geneviève Michaud
Par Geneviève Michaud
440 M$ pour construire ou agrandir 24 écoles en Montérégie
L’école Laurent-Benoît, qui accueillait la conférence de presse du 3 septembre, compte 14 nouveaux locaux, fruit d’une subvention de 17,6 M$ du ministère de l’Éducation. (Photo : Le Courrier du Sud - Geneviève Michaud)

Plus de 696 M$ seront investis dans les infrastructures d’éducation de la Montérégie au cours des prochaines années, soit 439,3 M$ pour 24 projets de construction ou d’agrandissement d’écoles et 257 M$ pour des projets de rénovations.

Faisant suite à l’annonce d’investissements devancés totalisant 3,7 G$ effectuée le 20 août à Longueuil par son collègue ministre de l’Éducation, le ministre responsable de la Montérégie Simon Jolin-Barrette était de passage à l’école Laurent-Benoît de l’arr. de Saint-Hubert le 3 septembre pour présenter les sommes accordées dans la région. À terme, les projets permettront l’ajout de 288 classes au primaire et de 1332 places-élèves au secondaire.

La mairesse de Brossard Doreen Assaad; le député Ian Lafrenière; le ministre Simon Jolin-Barrette; la directrice générale du CSSMV Marie-Dominique Taillon; la députée Catherine Fournier; et la mairesse de Longueuil Sylvie Parent (Photo: Le Courrier du Sud – Geneviève Michaud)

 

«Cette semaine, nous avons accueilli 1500 élèves de plus dans nos écoles. En 2 ans, ce sont 3000 élèves qui se sont ajoutés, soit l’équivalent de 5 écoles primaires, a rappelé la directrice générale du Centre de services scolaire Marie-Victorin Marie-Dominique Taillon. Les investissements annoncés sont le signal que nous sommes écoutés par notre gouvernement et appuyés dans notre mission éducative.»

«C’est une très bonne nouvelle pour nos écoles, nos jeunes et nos familles en Montérégie. On veut que les élèves soient motivés d’aller à l’école», a  renchéri M. Jolin-Barrette, rappelant que les nouvelles écoles offriraient des milieux de vie favorisant la socialisation et le sentiment d’appartenance des élèves.

«L’objectif d’offrir des milieux sains et agréables est de donner les mêmes outils à tous les élèves, pour leur permettre d’avoir les mêmes opportunités dans la société.»

– Simon Jolin-Barrette

Sans vouloir s’avancer sur les délais de réalisation des projets annoncés, qui s’inscrivent au Plan québécois des infrastructures 2020-2030, le ministre a souligné l’urgence d’agir. «Le plus tôt sera le mieux», a-t-il affirmé, indiquant que les terrains avaient déjà été identifiés pour certains des projets.

56 classes pour Saint-Hubert

Les projets incluent la construction d’une nouvelle école primaire de 46 classes dans l’arr. de Saint-Hubert ainsi que l’ajout de 10 classes à l’école Paul-Chagnon.

Deux nouvelles qui ont évidemment fait plaisir au député de Vachon Ian Lafrenière.

«On doit investir dans la réussite de nos enfants et là, c’est du concret qu’on annonce. En tant que président du caucus de la Montérégie, je dis merci!»

«Si on a besoin de construire des écoles, ça veut dire que les gens viennent s’installer chez nous et qu’on a une démographie croissante et ça, c’est une excellente nouvelle pour Longueuil», a affirmé la mairesse Sylvie Parent.

«C’est une bonne nouvelle parce que nos jeunes ont besoin d’avoir accès à des milieux d’éducation de qualité», a ajouté son homologue de Brossard Doreen Assaad, soulignant toutefois que de trouver des terrains pour la construction de nouvelles écoles était «toujours un défi».

De grands besoins dans le Vieux-Longueuil

La députée de Marie-Victorin Catherine Fournier, qui rappelait le 20 août que trois projets étaient en attente dans l’arr. du Vieux-Longueuil, s’est réjouie que la reconstruction de l’école sur le boul. Quinn fasse partie des projets annoncés.

«Il y a eu une explosion de jeunes familles dans ce secteur et plusieurs vont être rassurées de la concrétisation de ce projet attendu depuis longtemps.»

«Mais on va avoir d’autres besoins dans le Vieux-Longueuil et on espère des annonces prochainement, dont le Centre d’éducation pour adultes Le Moyne-D’Iberville, pour lequel on espère des rénovations majeures en attendant la reconstruction. On ne peut pas laisser cette infrastructure dans son état actuel», a conclu la députée.

Liste des projets

CSS Marie-Victorin/primaire

  • Ajout de 16 classes à l’école Saint-Laurent – 15,2 M$
  • Ajout de 16 classes à l’école Rabeau – 17,8 M$
  • Ajout de 10 classes à l’école Paul-Chagnon – 12,6 M$
  • Ajout de 16 classes à l’école de Normandie – 17,7 M$
  • Construction d’une école de 32 classes à Brossard – 33,5 M$
  • Remplacement de l’immeuble du boul. Quinn et ajout d’espace pour en faire une école de 22 classes – 26 M$
  • Construction d’une école de 46 classes dans l’arr. de Saint-Hubert – 49,3 M$

CSS Marie-Victorin/secondaire

  • Réaménagement de l’espace laissé vacant à l’école Jacques-Rousseau à la suite du déménagement de la formation professionnelle pour y ajouter 240 places-élèves – 5 M$
  • Ajout de 300 places-élèves à l’école Saint-Edmond – 34,9 M$
  • Ajout de 500 places-élèves à l’école internationale Lucille-Teasdale – 39 M$

CSS des Patriotes/primaire

  • Construction d’une école de 16 classes à Belœil ou McMasterville – 22,3 M$
  • Construction d’une école de 32 classes à Carignan (remplacement d’un projet d’école de 24 classes autorisé en 2019) – 8,7 M$
  • Remplacement des écoles Notre-Dame 1 et 2 d’Otterburn Park et ajout d’espace – 36,2 M$
  • Acquisition de 10 classes modulaires – 5,8 M$

CSS des Patriotes/secondaire

  • Ajout de 18 classes modules à l’école De Mortagne – 9 M$

CSS du Val-des-Cerfs/primaire

  • Construction de 2 écoles primaires de 16 classes à Granby – 38,6 M$
  • Construction d’une école de 16 classes (à déterminer) – 19,3 M$

CSS des Grandes-Seigneuries/primaire

  • Acquisition de 8 classes modulaires sur deux niveaux – 1,9 M$

CSS de la Vallée-des-Tisserands/secondaire

  • Ajout de 292 places-élèves au projet d’agrandissement de l’école de la Baie-Saint-François (autorisé en 2019) – 17,5 M$

CSS des Trois-Lacs/primaire

  • Construction d’une école de 26 classes (à déterminer) – 29 M$

 

Rentrée réussie

Les intervenants présents à la conférence se sont dits satisfaits de la façon dont cette rentrée en «mode COVID-19» s’est déroulée.

«Après cinq longs mois d’absence, enfin, nous avons accueilli cette semaine nos 43 000 élèves dans nos écoles. C’était tout un défi et je tiens à féliciter tout notre personnel pour leur excellent travail», a souligné d’entrée de jeu la directrice générale du CSSMV, lors de la conférence de presse.

«Énormément de travail a été fait par l’équipe du ministre Roberge, que je félicite, a ajouté Simon Jolin-Barrette. On doit se rappeler que la situation est en constante évolution et que tout le monde soit s’adapter au fur et à mesure. C’est sûr que ce n’est pas parfait et il y a des petits ajustements à faire, mais globalement, le plan est bien implanté et ça, c’est grâce au personnel sur le terrain.»

«Sur 250 membres du personnel à l’école André-Laurendeau, seulement 3 étaient absents pour la rentrée, a souligné le député de Vachon. On a des gens engagés et des enseignants qui s’impliquent. C’est stressant pour tout le monde mais le personnel fait une job extraordinaire!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Franca Verdon
Franca Verdon
3 mois

Bien sûr l’avenir de nos jeunes est un enjeu capital
C’est une enveloppe substantielle qui va enfin changer l’éducation vers un avenir promotteur!
Vos efforts continuels ont enfin porté fruits
Nous en sommes fiers pour nos enfants et nos petits enfants!
L’exode de Montréal vers la banlieue, suite à la Covid, sera ainsi bien supporté
Tout le monde se réjouit de cette grande nouvelle!