Achalandage record dans les autobus de Longueuil en 2018

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Achalandage record dans les autobus de Longueuil en 2018
(Photo : Gracieuseté)

Le service d’autobus du Réseau de transport de Longueuil est plus utilisé que jamais: un niveau record d’achalandage a été atteint en 2018, en hausse de 2,8% par rapport à l’année précédente.

La fréquentation des autobus du RTL est en hause constante depuis les trois dernières années, rappelle la société de transport, dans son rapport annuel 2018 publié le 1er août.

Une nouvelle méthode de calcul de l’achalandage a été adoptée, basée sur les données générées par les cartes à puce du système OPUS. Elle complète la méthode de calcul conventionnelle, qui se fonde sur les ventes de titre et sur une estimation de l’utilisation moyenne des titres de transport. Les deux méthodes confirment une courbe croissante similaire.

Parmi les améliorations que relève le rapport, la fréquence de service a crû sur plus d’une dizaine de lignes et deux nouvelles lignes régulières ont été ajoutées.

Le taux de ponctualité du service s’est également amélioré, passant de 83,9% à 85,8%. Le taux de disponibilité des véhicules est quant à lui demeuré stable à 99,8%. Néanmoins, le nombre de plaintes par 100 000 déplacements a légèrement augmenté entre 2017 (8,6) et 2018 (9,1).

Transport adapté

À l’image du niveau global d’achalandage, celui du transport adapté a grimpé en flèche, avec une hausse de 9,5%. Le nombre de 400 000 déplacements a été atteint pour la première fois de l’histoire de la société de transport.

La collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est pour le transport de sa clientèle, dont les déplacements sont acceptés par le programme du ministère des Transports du Québec (MTQ), explique en partie cette hausse.

«Le taux de réponse du centre de réservation a été de 90,4%, malgré une hausse de 11,3% du nombre d’appels. Le nombre de plaintes est équivalent à l’année précédente dans un contexte de hausse importante de l’achalandage, la qualité du service étant une priorité», indique le rapport.

En décembre, le RTL a implanté Contact+, un nouveau système d’appels automatisés pour le transport adapté. À la suite d’une réservation, chaque client reçoit un appel automatisé la veille de son déplacement, pour confirmer son horaire.

Outils

L’année 2018 marque aussi l’achèvement de l’implantation du système d’aide à l’exploitation et d’information Chrono. Tous les autobus du RTL peuvent désormais être géolocalisés en temps réel.

Ce système facilite la tâche du centre de contrôle, qui peut soutenir les chauffeurs dans leur travail et optimiser le service.

Le centre de relation et d’information à la clientèle a aussi acquis une meilleure vision d’ensemble de l’état du réseau.

«En 2018, les agents ont reçu près de 97 000 appels et ont traité quelque 3600 événements clients pour l’ensemble des services offerts au RTL, incluant des plaintes, des demandes de service et des commentaires», relève le document.

En 2018, le site Web du RTL a enregistré 2,5 millions de visites, dont 56,1% proviennent de cellulaires.

Le rapport fait également un retour sur la vision du transport 2025 qu’ont annoncé les maires des cinq villes de l’agglomération. Les projets structurants tels que le déploiement de services pour le REM, le prolongement de la ligne jaune, le tramway sur le boul. Taschereau ou encore la mise en place de corridors express sont au cœur de cette vision.

Pneus recyclés et savon écolo

Dans le cadre de sa démarche écologique, le RTL répertorie le recyclage de 849 pneus et l’usage par ses chauffeurs de 99 000 sacs à déchets recyclables. Un total de 514 batteries de véhicules ont été récupérées et recyclées.

Les autobus sont dorénavant nettoyés avec du savon écologique.

De plus, 21 employés – comparativement à 15 en 2017 – rechargent leur véhicule électrique aux bornes à leur disposition.

Revenus de 164 M$

En 2018, le Réseau de transport de Longueuil a enregistré un excédent de fonctionnement de 340 079$, pour des revenus de 164 M$ et de dépenses de 163,7 M$.

Sur l’ensemble des dépenses, 107,7 M$ sont consacrés à la rémunération et aux charges fiscales; 22 M$ aux biens non durables (pièces, carburant, etc.); 10,2 M$ au transport; et 11,2 M$ à l’entretien, aux réparations et aux services.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des