Démanteler l’ancien pont Champlain coûtera 400 M$

Démanteler l’ancien pont Champlain coûtera 400 M$

La démolition du pont Champlain est évaluée à 400 M$.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Le fédéral a annoncé le 20 février que la société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) sera chargée de gérer le projet de déconstruction de l’actuel pont Champlain. Les travaux de démolition commenceront dans les mois suivants l’ouverture du pont Samuel-De Champlain à la circulation et devraient s’échelonner sur trois ans.

En 2017, la PJCCI a commandé une étude d’avant-projet afin d’explorer les différentes options de déconstruction. Lors d’un breffage technique, la société avait indiqué que le coût estimé pour le projet était de 400 M$. Ce montant inclut notamment les travaux de déconstruction, la valorisation des matériaux, la mise en valeur des actifs ainsi que la rétention d’experts pour épauler la PJCCI dans l’avancement du projet.

Des détails sur la méthode de démolition retenue seront dévoilés au cours des prochains mois et des sessions d’information publiques seront organisées.

«De par son mandat, la PJCCI est la mieux placée pour entreprendre la déconstruction de l’actuel pont, en raison de sa connaissance approfondie de cet ouvrage, de son expertise en ingénierie et de ses relations existantes avec les intervenants, a indiqué le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne. J’ai aussi confiance que la PJCCI fera une saine gestion des fonds publics tout en assurant la sécurité des opérations durant ce projet.»

«Nous mettrons à profit notre expérience et notre expertise afin d’entreprendre ce projet ambitieux et unique qui sera réalisé suivant les grands principes du développement durable», a mentionné de son côté le président du conseil d’administration de la PJCCI Paul T. Kefalas.

Commenter cet article

avatar