Développement Social Vieux-Longueuil crée son comité de vigilance

Développement Social Vieux-Longueuil crée son comité de vigilance

Les acteurs ont également mis sur pied le premier Comité de coordination et vigilance.

Crédit photo : Gracieuseté

Près de 60 acteurs sociaux étaient réunis le 22 janvier pour adopter la structure de gouvernance de Développement Social Vieux-Longueuil (DSVL) ainsi que pour l’élection de son premier comité de coordination et vigilance.

Ces acteurs de tous les horizons ont adopté le document de structure de gouvernance à l’unanimité. Il s’agit d’une autre étape dans un processus qui a débuté officiellement en mai 2017. «Avec cette structure de gouvernance, DSVL se dote d’instances pour passer à l’action, pour coordonner, pour mobiliser; bref, pour agir concrètement et collectivement dans la lutte à la pauvreté dans le Vieux-Longueuil», souligne le directeur général de la CDC AL Martin Boire.

Les acteurs ont également mis sur pied le premier Comité de coordination et vigilance dont le mandat sera de veiller au bon fonctionnement de DSVL tout en assurant une vigie face aux enjeux émergents et aux besoins des citoyennes et citoyens. Le comité sera responsable d’organiser les grandes rencontres collectives qui permettront aux acteurs sociaux de prioriser leurs actions dans l’arrondissement du Vieux-Longueuil.

Les membres du Comité de coordination et vigilance sont:

Alexandra Tanguay (Centre communautaire des aînés et aînées de Longueuil);

Anne-Marie Dionne (CISSS-ME);

Catherine Pache-Hébert (CSMV);

Karine Laprise (Ville de Longueuil);

Loane Ouellet (Équijustice Rive-Sud);

Mary Claire MacLoed (L’Entraide Chez Nous);

Pierre Nadeau (Association d’informations en logements et immeubles adaptés).

Le soutien financier de Centraide du Grand Montréal et de la Ville de Longueuil «est essentiel afin que la Corporation puisse coordonner ce processus et mobiliser l’ensemble des acteurs sociaux dans nos efforts concertés d’amélioration des conditions de vie des citoyennes et citoyens», souligne Martin Boire.

Commenter cet article

avatar