La Fondation Justine et Florence remet 6 tablettes électroniques à l’école Carillon

La Fondation Justine et Florence remet 6 tablettes électroniques à l’école Carillon

Un élève a reçu une tablette électronique.

Crédit photo : Gracieuseté

La Fondation Justine et Florence remettra le 1er juin six tablettes électroniques avec logiciels adaptés, au bénéfice des élèves atteints d’un trouble du spectre de l’autisme, à l’école Carillon de Longueuil, qui compte cinq classes spécialisées.

L’école Marie-Derome à Saint-Jean-sur-Richelieu et l’école des Bourlingueurs à Sainte-Catherine recevront aussi de ces appareils.

Ces trois écoles ont été sélectionnées par le conseil d’administration de la Fondation à la suite de l’analyse des dossiers déposés par les enseignants et les intervenants impliqués auprès des classes spécialisées.

La Fondation Justine et Florence a par la suite collaboré avec les directions d’écoles et les

commissions scolaires pour que les tablettes électroniques appartiennent aux commissions scolaires et soient dédiées aux classes spécialisées.

Une somme de 6000$ a été remise à la Commission scolaire Marie-Victorin, afin de défrayer le coût d’acquisition par les écoles des 14 tablettes électroniques munies des logiciels adaptés.

Deux sommes de 4000$ ont aussi été remises à la Commission scolaire des Hautes-Rivières et à la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries.

«Chaque remise constitue un succès qui nous rapproche de la réalisation de notre objectif, qui est de fournir des tablettes électroniques avec applications dédiées à toutes les classes spécialisées des écoles publiques du Québec», a affirmé Catherine Chevrette, mère de Justine, cofondatrice et présidente de la Fondation Justine et Florence. Nous remercions tous ceux qui appuient la Fondation ainsi que les membres des commissions scolaires et des directions d’écoles, les enseignants et intervenants impliqués, qui ont facilité la réalisation de cette remise.»

Cette année, la Fondation Justine et Florence remettra au total 75 tablettes munies de logiciels adaptés à des écoles publiques du Québec qui ont des classes spécialisées pour les élèves TSA.

 (Source : Fondation Justine et Florence)

Commenter cet article

avatar