«Encore une fois, on n’est pas mis dans le bain», déplore Xavier Léger

«Encore une fois, on n’est pas mis dans le bain», déplore Xavier Léger

Xavier Léger

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Nouveau complexe aquatique

L’annonce d’un nouveau complexe aquatique sur le terrain Gérard-Philipps, samedi, a été la goutte qui a fait déborder le vase des élus de l’opposition de Longueuil Citoyen. Ces derniers s’indignent d’être «systématiquement tenus dans l’ignorance» à propos des décisions qui touchent les citoyens de leurs districts et de la ville de Longueuil.

À LIRE AUSSI: Complexe aquatique et patinoire verront le jour à Saint-Hubert

«Depuis six mois, on voit arriver des projets pour lesquels; ou bien il nous manque de l’information, ou bien on n’est pas consulté. On cherche ensuite à nous faire porter l’odieux de poser des questions et de vouloir s’impliquer alors que c’est notre travail», a affirmé le chef de l’opposition officielle Xavier Léger par voie de communiqué.

«C’est comme si la mairesse se moquait des citoyens qui nous ont élus pour les représenter. Quand on doit demander et attendre plus de deux semaines pour avoir un sondage fait auprès des citoyens qu’on représente, ou quand les plans d’aménagement des parcs de nos secteurs sont élaborés sans nous consulter, on a un problème!» a-t-il ajouté.

L’annonce d’un nouveau complexe aquatique, samedi, illustre le problème aux yeux du conseiller d’opposition Jacques Lemire.

«On nous annonce un complexe de 20 M$ qu’on n’a jamais vu. Comme conseiller du district, c’est un projet pour lequel je me bats depuis des années et je suis obligé d’aller en conférence de presse pour avoir de l’information, a déclaré le conseiller municipal de Laflèche. Si aujourd’hui un citoyen ou un journaliste me posait une question sur le projet, je ne pourrais même pas lui répondre. Ce n’est pas normal.»

Commenter cet article

avatar