Josée Latendresse remporte haut la main l’élection partielle

La candidate du parti Action Longueuil Josée Latendresse devient conseillère municipale. Elle a remporté l’élection partielle dans le district Saint-Charles, récoltant 84,5 % des voix. Le candidat indépendant Mario Leclerc a mordu la poussière, recevant l’appui de 15,4 % des électeurs.

Selon les résultats préliminaires, 1027 électeurs ont donné leur vote à Josée Latendresse, alors que 188 ont soutenu M. Leclerc et que 16 bulletins de vote ont été rejetés. À peine 10,8 % des 11 396 électeurs ont bravé le froid pour aller voter, en cette journée de la Saint-Valentin. Plus de 560 électeurs (5%) s’étaient prononcés lors du vote par anticipation, le 7 février.

Ces résultats n’étonnent pas outre mesure Mme Latendresse, qui s’est sentie confiante tout au long de la campagne, en particulier lors du porte-à-porte dans presque toutes les rues du district.

«Le résultat est en lien avec le travail accompli,ce n’est pas magique. Quand on va à la rencontre de ses concitoyens, on a l’opportunité d’entendre pourquoi ils sont satisfaits, et quels sont leurs besoins», souligne-t-elle, en compagnie de son équipe réunie à la Maison Kekpart.

Elle se réjouit d’avoir pu compter sur le soutien de l’ensemble des élus d’Action Longueuil, y compris la mairesse Caroline St-Hilaire. Mme Latendresse s’engage à s’investir à temps plein, tout d’abord pour les citoyens du district Saint-Charles, puis pour le bien de tout Longueuil, «une ville complexe, qui compte beaucoup de dossiers».

Cette victoire signifie ainsi un changement de carrière pour cette femme d’affaires très impliquée dans son quartier (siégant sur divers comités, dont celui du Marché de Noël Métiers & Traditions) et notamment connue comme la propriétaire du restaurant L’Incrédule. Elle mettra de côté sa carrière de coach stratégique pour entreprises et PME.

De son côté, M. Leclerc s’avoue déçu des résultats. «Je m’attendais à quelque chose de plus serré, concède-t-il. C’était David contre Goliath, et c’est Goliath qui a gagné.»

Il reconnait qu’il était difficile de se battre contre «la machine» du parti Action Longueuil. «Je ne choisis jamais la facilité, mais on a mené une bonne campagne, avec les pancartes, notamment.»

Sa plus grosse déception demeure la quasi-absence d’opposition au sein du conseil municipal de Longueuil. Les neuf districts de l’arrondissement du Vieux-Longueuil sont occupés par des membres du parti Action Longueuil.

«Je ne suis pas le seul à le penser. J’ai senti chez les gens avec qui j’ai discuté qu’ils étaient intéressés à ce que j’avais à offrir. Mais Saint-Charles est un château fort pour Action Longueuil, et ils vont continuer à en mener large», considère-t-il.

M. Leclerc a tenu à remercier ceux qui l’ont soutenu durant cette campagne, notamment son ami Réjean Gosselin.

L’élection partielle visait à combler le poste laissé vacant par le décès du conseiller Albert Beaudry, en septembre 2015.

En raisons de problèmes techniques, nous ne pouvons joindre une photo à l’article. Consultez notre page Facebook pour des photos du rassemblement de Josée Latendresse.

Commenter cet article

avatar