L’art urbain pourrait être permis sur les contenants de textiles à Longueuil

L’art urbain pourrait être permis sur les contenants de textiles à Longueuil

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Vraisemblablement, les contenants de textiles pourraient bientôt arborer les couleurs des œuvres des artistes en art urbain à Longueuil. L’avis de proposition de la conseillère municipale Nathalie Boisclair pour modifier la réglementation à cet effet a reçu l’appui de ses homologues du conseil municipal, à la séance du 13 novembre.

Le règlement sur les contenants de récupération de textiles et d’accessoires stipule depuis 2015 que ces contenants recueillant les dons devaient tous être peints en blanc.

Mme Boisclair se réjouit de l’adoption de sa proposition, qui pourrait mener à l’autorisation des graffitis légaux sur ces bacs. «Je suis très contente, le règlement sera plus facile à appliquer. Il sera cohérent avec la Politique en art urbain de la Ville de Longueuil.»

Elle souligne que les différents lieux et installations, tels que les chalets de parcs, qui sont habillés des projets artistiques de Dose Culture sont de belles réussites, alors qu’ils évitent l’apparition de graffitis illégaux.

Déjà en mai, Mme Boisclair avait fait part de son intérêt à modifier la réglementation à cet égard. Elle relevait entre autres les coûts élevés que devaient débourser les organismes, qui devaient constamment repeindre les bacs. La peinture blanche devenait une invitation pour les graffitis illégaux.

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Stevens Héroux Recent comment authors
Stevens Héroux
Invité
Stevens Héroux

Une autre très belle proposition de Nathalie Boisclair. La ville a essayé avec le blanc seulement mais ce n’était pas une bonne idée. Ça fait du bien de voir des élus reconnaître que l’on peut faire mieux et essayé des solutions audacieuses.