Marcel Leboeuf vous invite à découvrir le Salon des artisans de Longueuil

Marcel Leboeuf vous invite à découvrir le Salon des artisans de Longueuil

Le Salon des artisans aura lieu du 23 au 25 novembre, au Théâtre de la Ville.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

ARTISANAT. Le Salon des artisans de Longueuil sera de retour pour une 36e année, du 23 au 25 novembre, au Théâtre de la Ville. Et cette année, le comédien Marcel Leboeuf, qui agira à titre de porte-parole, y sera aussi exposant.

Fidèle à sa mission première, le Salon des artisans a comme objectif de favoriser l’universalité de la communication à travers les arts tout en offrant une vitrine à plusieurs créateurs et artisans de la Montérégie.

«Je crois beaucoup à tout ce qui est produit du terroir, admet Marcel Leboeuf. De promouvoir ça, j’y crois énormément. L’opportunité était belle.»

Qui plus est, le comédien possède un petit vignoble au Mont-Saint-Hilaire; une terre qu’il a achetée en 2006 afin «que ça ne devienne pas un espace à condos».

«Je ne peux pas faire de vin en ce moment parce qu’il est question que des condos soient construits à 20 pieds de ma ligne, ce qui serait très dommage et dommageable, explique l’homme de 64 ans. En attendant, pour ne pas perdre mon jus de raisin, je fais de la confiture. J’ai huit produits différents.»

Lors du Salon des artisans, ce sera la troisième fois qu’il exposera ses produits.

Acheter local
Lors des trois jours du Salon, les visiteurs pourront découvrir et apprécier le travail de différents créateurs, allant des vitraux à la broderie, du tissage à la confection de savons, d’accessoires de mode à diverses propositions de vêtements, de cartes de souhaits aux encadrements.

Dans la section terroir, ils pourront entre autres goûter et s’offrir des produits du canard et de sirop d’érable, du miel et du chocolat, du vin et du cidre. Le tout ayant été préparé localement, en Montérégie.

«J’adore acheter local, affirme Marcel Leboeuf. Je fais les marchés d’été. Par exemple, cet été, je jouais à Drummondville et je savais qu’il y avait un petit marché pas loin, donc j’y allais. Je m’achetais des produits. Des fois j’achète des nappes, des draps, etc. Il se fait du beau dans l’artisanat!»

Le comédien a été porte-parole d’événements et de causes à maintes reprises au cours de sa carrière, mais le Salon des artisans représente davantage pour lui.

«Ça apporte plus aux autres que ça apporte à moi d’être porte-parole, mais dans ce cas-ci c’est aussi la fierté d’avoir des produits à vendre, précise celui qui habite Mont-Saint-Hilaire depuis 12 ans. Chaque fois que j’ai été porte-parole, peu importe la cause, je me suis toujours impliqué à fond parce que l’implication dans le milieu social est importante. Et ça me permet de dire aux gens que je crois à l’agriculture en milieu urbain. Il faut se garder des parcelles de terre sur lesquelles on ne construit pas et sur lesquelles ont fait de la culture.»

 

Commenter cet article

avatar