Un ex-enseignant accusé de voies de fait et de menaces de mort sur une fréquentation

Un ex-enseignant accusé de voies de fait et de menaces de mort sur une fréquentation

Patrick Dupré, 39 ans

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Un individu de Longueuil aurait sévèrement battu une femme de Sherbrooke dont il avait récemment fait la connaissance sur un site de rencontre.

Patrick Dupré a comparu le 28 avril au palais de justice de Sherbrooke pour répondre notamment à des accusations de voies de fait, de menace de mort et de bris de probation.

À LIRE ÉGALEMENT : Accusé de vol qualifié, Patrick Dupré évite la prison

Selon Le Journal de Montréal, l’accusé serait entré en contact avec la présumée victime à la fin mars sur un site de rencontre. Les deux individus se seraient fréquentés quelques semaines mais les choses auraient dégénéré le 19 mai lorsque Dupré aurait attaqué la femme de 41 ans à son domicile de Sherbrooke. L’individu en serait à sa troisième accusation en matière de violence conjugale.

L’homme de 39 ans a été remis en liberté afin de lui permettre d’entreprendre une nouvelle thérapie pour sa consommation de stupéfiants.

L’accusé est aux prises avec de sérieux problèmes de consommation de drogue et d’alcool depuis plusieurs années. Il a suivi près d’une dizaine de thérapies pour régler ses problèmes de consommation, mais elle se sont tous soldées par un échec.

L’homme au lourd dossier criminel est bien connu des policiers de Longueuil. Il avait fait les manchettes en février 2016 après avoir braqué à l’arme blanche un dépanneur de la rue Sainte-Hélène, situé à deux pas de sa résidence.

En raison de cet événement, Dupré avait été licencié de son poste de professeur d’éducation physique qu’il occupait dans une école primaire de la Rive-Sud.

Commenter cet article

avatar