Virée meurtrière : Frédérik Gingras plaide coupable à deux homicides involontaires

Virée meurtrière : Frédérik Gingras plaide coupable à deux homicides involontaires

Frédérick Gingras avait terminé sa course folle non loin du Quartier DIX30 à Brossard.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Frédérick Gingras, l’auteur d’une virée meurtrière survenue en 2016, a plaidé coupable le 14 mars à deux chefs réduits d’homicide involontaire et un autre de voies de fait armées.

L’homme, âgé de 23 ans au moment des faits, était aux prises avec de graves problèmes de santé mentale et une importante consommation de drogues. Dans la nuit du 4 au 5 décembre 2016, il s’est lancé dans une cavale meurtrière, abattant un individu de 20 ans dans un logement de Pointe-aux-Trembles. Il s’est ensuite rendu dans le stationnement d’une station-service où une mère de famille de attendait que sa fille termine son quart de travail. Gingras a abattu la femme de 49 ans avant de prendre la fuite à bord du véhicule de cette dernière.

Après avoir perdu le contrôle de la voiture, il s’est rendu dans deux résidences où il a ouvert le feu pour tenter d’obtenir les clés d’un autre véhicule.

Il a réussi à s’emparer d’un VUS et s’est enfuit vers la Rive-Sud, pourchassé par les policiers. Il a finalement été arrêté non loin du Quartier DIX30, à Brossard, après avoir fait une embardée.

Gingras fait également face à deux chefs de tentative de meurtre relativement aux coups de feu tirés dans les deux résidences.

Depuis son arrestation, Gingras est détenu à l’Institut psychiatrique Philippe-Pinel.

Commenter cet article

avatar