Aéroport de Saint-Hubert : des snowbirds prennent leur envol vers les États-Unis

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Aéroport de Saint-Hubert : des snowbirds prennent leur envol vers les États-Unis
Michael Couturier et sa femme (Photo : Gracieuseté)

Depuis le début de l’hiver, et ce, quatre fois par jour, neuf personnes montent à bord d’un petit appareil de Chrono Aviation à l’aéroport de Saint-Hubert en direction de Plattsburgh, pour passer l’hiver aux États-Unis. Au terme d’un vol d’à peine 15 minutes, ils y récupèrent leur véhicule récréatif ou leur voiture, qui a passé les douanes terrestres aux mains de camionneurs de la compagnie Transport KMC.

Ce service attire non seulement des Québécois, mais des résidents de l’Ontario, de l’Île-du-Prince-Édouard et même de Vancouver. «Ce n’est pas autorisé par toutes les douanes», explique le propriétaire de KMC Michael Couturier.

L’entreprise de la Rive-Nord offre ce service aux snowbirds, alors que la frontière terrestre demeure fermée entre les deux pays. En revanche, le transport commercial est toujours autorisé, ce qui explique pourquoi les camionneurs munis de ce type de permis peuvent traverser les véhicules en sol américain.

Une fois qu’ils ont remis les clés du véhicule à son propriétaire, à Plattsburgh, les camionneurs montent à bord de l’avion qui les ramène à Saint-Hubert.

Bien que plusieurs propriétaires de VR aient eu recours au service, ce sont surtout des voitures que transporte maintenant KMC. (Photo: Gracieuseté)

La formule mise sur pied en octobre proposait initialement aux clients de prendre un vol commercial, ce qui impliquait un départ de l’aéroport Montréal-Trudeau et une escale à Washington, pour ensuite atterrir à Plattsburgh. Un petit périple de 12 heures.

En recourant aux services de Chrono Aviation, entreprise établie à Longueuil, KMC réduit à 14 minutes la durée du vol de ses clients. «Et avec la COVID, les gens trouvent ça plus sécuritaire de faire un vol de 14 minutes avec 7 personnes plutôt qu’un vol avec 100 ou 200 personnes», expose M. Couturier.

Les clients qui ont recours à ce service ne se rendent pas tous en Floride, destination prisée des snowbirds québécois. «Certains se rendent par exemple à leur chalet au Vermont», illustre M. Couturier.

«Au début, il y avait beaucoup de VR, mais maintenant, ce sont plus des autos que l’on transporte», ajoute-t-il.

Contourner les règles, légalement

Michael Couturier assure que cette façon de procéder est tout à fait légale.

«J’ai travaillé deux semaines à temps plein, à faire des téléphones, pour obtenir les autorisations de toutes les instances, jusqu’à l’ambassade.»

Il maintient que cette procédure «n’a rien de plus dérangeant» que de livrer des véhicules en Floride, ce que fait aussi son entreprise.

Par ailleurs, dans un contexte où plusieurs chauffeurs, notamment d’autobus voyageurs, sont sans emploi, l’initiative de KMC, qui a fait l’objet de plusieurs reportages, dont dans le New York Times, a attiré l’attention.

«Je reçois une cinquantaine de CV par jour!» témoigne M. Couturier.

Une trentaine de chauffeurs sont mobilisés par ces opérations de KMC. «Trois chauffeurs d’expérience ont monté une équipe spécialement conçue pour ça. J’ai une bonne banque de chauffeurs retraités, semi-retraités ou qui étaient en arrêt forcé en raison de la pandémie», détaille-t-il.

Chrono Aviation a refusé d’accorder une entrevue au Courrier du Sud à ce sujet, référant le journal à KMC, son client.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
14 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
D St-Laurent
D St-Laurent
3 mois

Je me demande pourquoi Chrono Aviation a refusé d’accorder une entrevue au Courrier du Sud à ce sujet?

Carl
Carl
3 mois
Répondre à  D St-Laurent

C’est assez simple sérieux ! C’est une relation d’affaires. Air Canada ne commentera pas leurs vols avec leurs clients !

François
François
3 mois

Maintenant il faut la preuve d’un test Covid negatif pour partir en plus. Les USA ont ajouté cette exigence. Bonne chance pour trouver ce type de test avec preuve dans les délais.

Last edited 3 mois by François
Bouquie
Bouquie
3 mois
Répondre à  François

Il y aura toujours des papiers falsifiés. Et tant mieux s’ils passent le prochain mois à en chercher, mais avec l’argent, on frappe à votre porte.Et si vous pensez qu’ils respectent la quarantaine en revenant……..comme disent les américains  »my ass ».

Cristina
Cristina
3 mois
Répondre à  François

Pas trop compliqué en ft meme si c est pas tres honnete..rien qu a aller se faire depister ds une clinique sans rv en invoquant des symptomes

Daisy
Daisy
3 mois

Peut-être légal mais moral ?
C’est avec des compagnies comme ça , qui contournent les lois et les règles , encouragés par des élus et des bien nantis qui ne pensent pas plus loin que leur nez , que nous les citoyens payeurs de taxes et de plusieurs subventions dont ils profitent sans gêne , ont est très écœures , écoeure de toutes les bulshits qui provient du développement de cet aéroport mal géré et par la ville de Longueuil qui a laissé faire et qui a même contribué grâce aux mairesses en place des dernières années , maintenant le ciel de Longueuil est une autoroute pour n’importe quoi qui fait un vacarme , du bruit en permanence …et que dire de la pollution que tous ces avions , des écoles en trop grand nombre qui a changé la vie de millier de citoyens et pas pour le mieux …..et ça ….chrono et ses fusées que personne ne voulait …on se demande bien pourquoi ? Ces utilisateurs profiteurs , ne veulent que faire de l’argent sur notre dos et pour qui ça profites ? D‘Autres profiteurs , le même genre d‘ humain qui n’ont aucun respect et qui se foute des autres ,
Tout ce paquet de problèmes qui sert une minorité , mais qui dérange et pollue la majorité ……..incompréhensible et immorale .

Dan
Dan
3 mois

En plus de contourner les lois ils sont tout fiers , on es-tu
Un peuple assez mal dirigé! Des exemples il y en eu pleins , ,des décisions incompréhensibles prises par nos bons gouvernements , des fonctionnaires qui improvisent et que dire de notre ville , Longueuil qui cautionne les activités de cet aéroport devenue indésirables , ce qui décollent de ce maudit aéroport trop achalandé , est maintenant nuisible pour nous , ce genre de compagnie qui prends trop pour ce qui peut apporter aux citoyens qui vivent depuis de nombreuses décennies a Longueuil …sans eux et surtout ….sans les petits avions des écoles de pilotages qui pullulent dans notre ciel maintenant , se portaient tres bien avant leurs venues ,
Pourquoi maintenir l’activité aéroportuaire pour se faire voler notre qualité de vie , pour respirer de l’air polluer par du plomb , pour se faire réveiller en pleine nuit ou pour entendre un vacarme et un bruit de fond continuel provenant de tout ces avions , petits et gros et de plus en plus gros …….et qui survolent de plus en plus large les quartiers , pourquoi ? Pour qui ? Pour une poignée d’entrepreneurs qui se foutent de nous , leurs poches ils faut qu’ils les remplissent de n’importe qu’elle manière même en contournant les règles, et ca dans cet aéroport on l’a constaté a plusieurs reprises , des mauvais citoyens corporatifs on en a pas besoins de ca a Longueui , nos enfants mérites mieux que ca , pouvoir profiter de nos parcs , de nos cours arrières, de notre quietude et respirer de l’air sain , ca n’a pas de prix …..comment les dirigeants de cette ville ont pu nous imposer le développement sauvage de cet aéroport et la venue de tout ces indésirables ?

Marc
Marc
3 mois
Répondre à  Dan

Encore une preuve que les gens banalisent le virus ils ne pensent d’aucune façon au virus et à son impact seule la manière pour transporté leur véhicule personnellement devient important ce qui me dérange ce n’est pas le voyage mais la quarantaine si elle était fait plus sévèrement je n’aurais aucun problème avec ça. s’il contracte le virus pendant leur séjour se sont eu qui auront à vivre des moments difficiles à vivre imaginé celui qui fait un AVC et demeure paralysé la moitié du corps cette personne ne pourra revenir au pays avant plusieurs mois elle sera hospitalisé avec des mesures sévères et il est peu probable de revenir rapidement à cause du risque de récidive j’imagine que ses gens assume le risque.

Bouquie
Bouquie
3 mois

C’est effectivement de la tricherie avec les yeux fermés des aéroports de un, des administrateurs de la santé de deux et surtout de ceux qui se complaisent à se foutre éperdument de son voisin, et l’administration gouvernementale et municipale ne sont pas non plus des plus intelligents à laisser passer. Et lorsque ce petit monde reviendra en avril par le même stratagème, ils seront les premiers à critiquer la lenteur des services hospitalier. Peu importe que le prochaine en meurt, si on passe avant pour réitérer l’an prochain. L’on n’a pas à se poser la question qui sont les malades.

denise morin
denise morin
3 mois

Ne vous demandez pas comment contourner les règles mais plutôt comment les respecter, disait le ministre de la santé récemment.
Bien sur ce n’est pas illégal mais c’est un trou dans la loi comme l’était le paiement de 1,000$ que le vacanciers pouvaient recevoir à leur retour de voyage.

Noise
Noise
3 mois
Répondre à  denise morin

Oui, un trou dans la loi? Qui va laisser des trous dans les familles des victimes du Covid ou des gens qui crèveront a cause des manques de soins??? Si c’est légal, c’est ne pas moralement acceptable! De plus, les autres qui tournent en ronds sans distanciation et sans masques, ne sont pas mieux? Que fait la Santé Publique? On les voit bien sans leurs masques collés les uns sur les autres?

denise morin
denise morin
3 mois

Je me demande si c’est ce genre de situations qui favorisent les bien nantis et les tricheurs qui ne pensent qu’à eux n’a pas emmener certains américains à avoir une écoeurantite aigue des gouvernements qui laissent faire.
Bien sur c’est une minorité mais il n’y a qu’à regarder ce qu’il peuvent faire pour déstabiliser le pays.
En espérant que nous sommes moins écoeurés et plus conscients des risques de dérape.
Il faut dénoncer à nos gouvernement pour que cela cesse comme nous l’avons fait pour la prime voyage.
Quand je lis certains commentaires certains qui prennent le parti de Donald Trump, ça me fait peur.
Ce qu’il faut savoir, selon moi, c’est que si des élus comme le président Trump nous gouvernait, ce genre de choses s’amplifierait après quelques décennies et les riches et les puissants pourraient poser de tels gestes sans conséquences mais ceux qui se seraient révoltés seraient vite ramener à la réalité et réduit au silence.
Ce qu’il nous faut faire à mon point de vue c’est de dénoncer cette réalité à nos gouvernement afin qu’il modifie la loi.
Nous avons réussi à le faire pour la prime de vacance il faut continuer à dénoncer. Merci aux journalistes d’enquêtes qui nous permettent de réagir

olivier
olivier
3 mois

C’est une honte! C’est vraiment à ne rien comprendre. Comment cela est-il possible en pleine pandémie? On contourne la loi, tout simplement. Et les gens d’autres provinces viennent à St-Hubert pour traverser à Plattsburgh… parce que « ce n’est pas autorisé par toutes les douanes ». Wow! Ben là, c’est le boutte! Et ces pilotes et chauffeurs terrestres, croyez-vous qu’ils font à tour de rôle une quarantaine entre chaque voyage? J’en doute! Cette situation est à dénoncer auprès des autorités, comme ce fut le cas en début d’année avec les 1000$ que les voyageurs pouvaient demander.

Noise
Noise
3 mois

Il ne faut pas négliger les gens qui partent, mais tous ceux qui reviennent et qui reviendrons plus ou moins clandestinement avec Chrono? Anyway, Chrono semble bien se « contrecrisser » des conséquences de favoriser ou non la propagation du virus… Tout comme la nuit et le jour, ils se « contrecrisse » de réveiller les familles, les enfants et la population en générale faisant un bruit infernal (plus de 93 DBA) et en faisant trembler nos maisons! C’est horrible et contribue à rendre les gens malades!vraiment, pourquoi la Santé Publique tolère une telle situation???