Montérégie : plus de 5 millions de touristes attendus cet été

Montérégie : plus de 5 millions de touristes attendus cet été

Le barbecue composé de produits du Québec a fait sensation.

Le Pique-nique urbain annuel a ouvert la saison du tourisme en Montérégie le 7 juin. Grâce au 375e anniversaire de Montréal, la région connaîtra un achalandage estival plus important que les années précédentes, croit le directeur des communications de Tourisme Montérégie, François Trépanier. 

«Plusieurs hôtels de la Rive-Sud affichent déjà complets», signale-t-il. Déjà, en 2016, plus de gens que jamais se sont déplacés afin de participer aux festivités à travers le territoire de la Montérégie, soit 5 millions de personnes.

Un sondage réalisé à l’interne révèle que 90% des partenaires de Tourisme Montérégie ont observé un achalandage semblable ou plus élevé que les années précédentes au sein de leur secteur respectif.

D’où viennent les touristes?

«Je n’ai jamais entendu quelqu’un dire : "Heille je m’en vais prendre mes vacances en Rive-Sud"» remarque François Trépanier.

Comme la Montérégie n’est pas une région de destination, Tourisme Montérégie mise sur les escapades. «On propose des aventures de une à trois journées», précise-t-il.

La plupart des touristes de la région sont originaires de la Montérégie. Suivent ceux qui habitent à Montréal ou qui sont venus d’ailleurs visiter la métropole, puis les Américains. «On a beaucoup entendu parler anglais l’année passée; ça nous a surpris», indique le directeur des communications.

Selon lui, les Américains profitent de la force de leur dollar par rapport au dollar Canadien. La frontière des États-Unis touchant la Montérégie, ce n’est donc pas étonnant que nos voisins choisissent de passer quelques jours dans la région, ajoute M Trépanier.

Des activités pour tous

«On n’a pas de Rocher Percé ni de Mont-Tremblant», reconnaît François Trépanier. Toutefois, si la Montérégie est dépourvue de spécialité, c’est justement sa diversité qui fait son charme, selon lui.

De l’agrotourisme au plein air, d’activités familiales à un séjour galant, d’escapades en milieu urbain ou dans la nature; la Montérégie présente une palette d’activités pour tous les goûts, explique le directeur des communications.

Quelques incontournables lui viennent à l’esprit tels que les parcs nationaux de la Sépaq et la route des cidres, unique au Québec.

Il vante aussi les parcs du Mont Saint-Bruno et des Îles-de-Boucherville, respectivement premier et cinquième parcs les plus populaires au Québec. François Trépanier conseille particulièrement l’expérience des tentes huttopia des Îles-de-Boucherville.  

Quelques visites gratuites…

-Pour le 150e du Canada, tous les parcs nationaux sont gratuits cette année

-Électrium de Sainte-Julie

-Centrale Électrique de Beauharnois

-Cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue à Longueuil

Daphné Ouimet-Juteau

Commenter cet article

avatar