Sept conseils pour un bureau ergonomique

Sept conseils pour un bureau ergonomique

Maux de tête, raideurs au cou, yeux qui piquent… vous ressentez inconfort, douleur et fatigue après quelques heures devant votre écran d’ordinateur? Il y a fort à parier que votre environnement de travail n’est pas adéquat. Pour que votre bureau soit ergonomique, suivez les sept conseils suivants :

1.    Disposez près de vous les objets que vous utilisez souvent (téléphone, calculatrice, etc.);

2.    Dégagez l’espace sous votre bureau et autour de votre chaise pour pouvoir positionner vos jambes naturellement et pour permettre à votre chaise de pivoter sans encombre, vous évitant ainsi les torsions du tronc;

3.    Ajustez la chaise de façon à ce que vos jambes forment un angle de 90°, et assurez-vous de ne pas ressentir de pression sous vos cuisses — utilisez un repose-pieds au besoin;

4.    Réglez la hauteur et l’espacement des appuie-bras pour permettre à vos bras de demeurer parallèles à votre tronc, et à vos épaules d’être détendues;

5.    Placez le clavier devant vous, idéalement sur une tablette sous le bureau, et la souris tout près de celui-ci et à sa hauteur, en veillant à ce que leur position permette aux poignets d’être dans le prolongement des avant-bras (qui devraient être plus ou moins parallèles au sol) et aux épaules et aux muscles du cou d’être relâchés;

6.    Installez l’écran devant vous (pour éviter les torsions du cou) et à une distance de lecture confortable (environ la longueur d’un bras) en vous assurant de pouvoir maintenir votre tête dans le prolongement normal de votre colonne et de façon à ce qu’il n’y ait pas de reflets;

7.    Assurez-vous de bénéficier d’un éclairage adéquat (entre 300 et 500 lux — utilisez une lampe d’appoint pour la lecture d’imprimés) et éliminez toutes les sources d’éblouissement direct ou indirect en vous installant parallèlement aux fenêtres et aux luminaires.

Enfin, veillez à changer de position régulièrement durant la journée et à prendre des pauses de l’écran : c’est essentiel pour prévenir ou réduire la fatigue entraînée par le travail à l’ordinateur. En cas de douleurs ou de fatigue oculaire chroniques, n’hésitez pas à consulter le professionnel de la santé concerné.

Commenter cet article

avatar