Bonification des services de pédiatrie et de périnatalité à l’hôpital Pierre-Boucher

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Bonification des services de pédiatrie et de périnatalité à l’hôpital Pierre-Boucher
L’hopital Pierre-Boucher s’est entre autres récemment doté d’un nouvel échographe. (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

SANTÉ. L’hôpital Pierre-Boucher a obtenu sa reconnaissance de niveau 2B par le ministère de la Santé. Ce nouveau statut lui permettra d’offrir des services spécialisés en pédiatrie et en périnatalité à portée régionale. Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux et député de Taillon Lionel Carmant en a fait l’annonce officielle lors d’une conférence de presse le 21 juin, à Longueuil.

L’établissement, qui a notamment été désigné en raison de son mandat régional en néonatalogie et pour les grossesses à risque élevé, sera responsable de développer des services spécialisés afin de permettre une autonomie plus élevée de la région et d’ainsi mieux répondre aux besoins des enfants de 0 à 18 ans et des femmes enceintes.

«Dès mon arrivée comme député, on m’a fait part que depuis de nombreuses années, les familles de la région étaient contraintes de se diriger vers Montréal pour recevoir des services spécialisés, a mentionné M. Carmant. Avec ce projet, nous allons enfin procéder à une organisation optimale en favorisant des services spécialisés à portée régionale sur un seul site. Il s’agit d’un projet de la plus grande importance pour les mères et les enfants de l’agglomération de Longueuil et de la Montérégie.»

La reconnaissance de l’hôpital Pierre-Boucher comme installation de niveau 2B permettra notamment d’offrir une couverture 24/7 par une équipe de pédiatres; d’assurer la prise en charge des enfants hospitalisés; d’offrir les services d’un personnel soignant dévoué aux enfants qui sont hospitalisés ou suivis en centre de jour, incluant une gamme de services multidisciplinaires et psychosociaux intrahospitaliers; d’avoir un centre de jour consacré à la clientèle pédiatrique; d’offrir des plateaux techniques spécialisés, notamment pour la radiologie et certaines chirurgies; et de contribuer à la prise en charge d’enfants atteints de pathologies complexes.

Mentionnons que les services de proximité en périnatalité et en pédiatrie de l’hôpital Charles-LeMoyne ainsi que des installations des trois Centres intégrés de santé et de services sociaux de la Montérégie seront maintenus.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des