Bordée de 400 000$ supplémentaires pour le déneigement à Longueuil

Bordée de 400 000$ supplémentaires pour le déneigement à Longueuil

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Le transport de la neige en vrac lors des opérations de soufflement de la neige ont engendré un dépassement de coût de 400 000$ à Longueuil.

Selon l’entente de gré à gré avec Poste de camionnage en vrac région 06,  la Ville bénéficiait d’une cinquantaine de camions pour chaque opération de déneigement. Durant la saison hivernale, une dizaine d’opérations de chargement et de transport de la neige vers les sites de neige usée ont été effectuées, alors que l’estimation était de six.

«Il faut remonter à l’hiver 2007-2008 pour avoir un hiver comparable, avec autant de précipitations de neige. Nos contrats sont estimés sur la moyenne des dernières années et budgétés sur une base de 200 cm. Or, nous avons reçu 239 cm de neige», justifie-t-on.

Les prochaines estimations seront ainsi basées sur un hiver cumulant 240 cm de précipitations.

Cette hausse de 400 000$ représente une augmentation de 72,7% du coût total du contrat d’un an, qui se chiffre désormais à 826 266$ avant taxes.

À la séance du conseil du 15 mai, les élus ont aussi adopté un règlement visant la mise au niveau des sites de neige usée, des travaux de gestion et la disposition des déblais d’excavation sur les terrains municipaux.

Ces travaux aux sites Marie-Victorin, Du Tremblay et Armand-Frappier permettront d’enlever et de disposer des résidus accumulés sur la surface des sites, des bassins et des fossés. Les aménagements seront aussi bonifiés.

La Ville se plie ainsi aux normes du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

À ces travaux s’ajoute un projet de gestion des sols selon lequel la Ville doit caractériser et disposer de tous les sols, matériaux et résidus de nettoyage accumulés au 550, boul. Industriel, au 6355, boul. Maricourt et à l’écocentre Marie-Victorin.

Un volume de 147 000 m3 de sols et de matériaux sur le site de Julien-Lord devra également être caractérisée afin de disposer des sols et de concasser les matériaux.

«Les matériaux de béton et d’asphalte traités serviront à la réfection des surfaces des sites de dépôt de neige usée.»

L’ensemble de ces projets, prévus au dernier programme triennal d’immobilisations, nécessitent des investissements de 12,3 M$. (A.D.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar