Brossard versera 1$ par ménage au Fonds des municipalités pour la biodiversité

Brossard versera 1$ par ménage au Fonds des municipalités pour la biodiversité
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

La Ville de Brossard s’est engagée à verser chaque année pendant trois ans l’équivalent de 1$ par ménage – soit 31 454$ pour 2020 – au Fonds des municipalités pour la biodiversité. Le montant, qui sera doublé par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, devra servir pour la conservation du territoire ou la protection des espèces vulnérables.

«En adhérant au Fonds des municipalités pour la biodiversité, Brossard pose un geste concret pour augmenter sa résilience aux changements climatiques, indique la mairesse Doreen Assaad. Il s’agit d’une étape importante qui nous permettra de protéger et de mettre en valeur davantage nos milieux naturels tels que le Bioparc et le Bois de Brossard.»

«En plus de veiller sur des territoires en développement, la participation de la Ville à ce fonds contribuera à restaurer des milieux, que ce soit par l’acquisition de terrains afin de les protéger, par la plantation d’arbres ou par l’aménagement d’espaces publics qui contribuent à la préservation des pollinisateurs», ajoute la conseillère municipale et présidente de la commission de l’environnement et du développement durable Sophie Allard.

Le Fonds des municipalités pour la biodiversité est une initiative de la Société pour la nature et les parcs (SNAP) du Canada, section Québec, réalisée en partenariat avec la Fondation de la faune du Québec.

«Les municipalités jouent un rôle de premier plan pour mettre en œuvre des solutions concrètes permettant de faire face à la crise de la biodiversité et lutter contre les changements climatiques, soutient l’écologiste et responsable du Fonds Isabelle Bérubé. En étant parmi les premières villes à adhérer au Fonds, Brossard répond encore présent pour le futur.» (G.M.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires