Comme ça passe vite !

Comme ça passe vite !
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Quels beaux souvenirs que ce cinquantième anniversaire.

En 1987, nous avons déménagé de Rimouski pour nous établir sur la Rive-Sud de Montréal. La présence d’une école secondaire près de notre quartier et à distance de marche était un facteur très important. Avec du recul, nous ne pouvons que reconnaître que ce fut une excellente décision qui est partagée par nos quatre enfants.

Nous sommes Doris et Daniel McCraw et nos quatre enfants, Kalinda, Malika, Nicolas et Jessica, ont fait leur secondaire à André-Laurendeau. Pendant quatorze années scolaires consécutives, de 1988 à  2002, nous avons eu l’opportunité de rencontrer les excellents enseignants qui ont transmis leur savoir à nos enfants. Nous avons assisté à de nombreux spectacles emballants et de haut niveau offerts par les élèves. Nous avons collaboré avec les enseignants à l’organisation de voyages en Europe et aux États-Unis pour les élèves. Nous avons, avec grande fierté, assisté à la remise de méritas et deux de nos enfants se sont vus décerner le titre d’élève de l’année. La direction, les enseignants et tout le personnel de l’école ont été des collaborateurs dans la poursuite de l’éducation que nous donnions à nos enfants et ils les ont accompagnés dans le milieu scolaire et parascolaire à une période importante de leur vie. Nous voulons leur rendre hommage et les remercier pour leur contribution significative.

C’est à André-Laurendeau que Kalinda a rencontré Jonathan Ledoux, qui y a également fait ses études secondaires. Une rencontre qui a mené à un mariage et à la venue de deux charmantes jeunes filles.

Nos quatre enfants poursuivent leur carrière professionnelle dans des domaines qu’ils adorent. Kalinda est enseignante à la maternelle, Malika est éducatrice spécialisée, Nicolas est gestionnaire d’une équipe de professionnels de la finance et Jessica est technicienne en administration. Nous sommes très fiers d’eux, de leurs parcours professionnels et personnels. Ils sont en couple et chacun d’eux a deux enfants. Dans quelques années à peine, quatre de nos huit petits-enfants pourraient fréquenter André-Laurendeau, puisqu’ils demeurent dans le secteur de cette école. Nous serons donc de retour nous aussi, mais à titre de grands-parents.

Merci à toutes les personnes qui ont été sur leur route.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des