Comme la finale de la Coupe Stanley

Comme la finale de la Coupe Stanley
Malgré leurs deux défaites

SOCCER. Marqués par leur expérience au Défi sportif AlterGo l’année dernière comme spectateurs, les jeunes de l’école secondaire du Havre-Jeunesse à Sainte-Julienne, dans Lanaudière, ont tenté leur chance cette fois en tant que joueurs, mardi, à l’épreuve de soccer adapté.

L’équipe a perdu ses deux premiers matchs, mais les sourires étaient toujours bien présents à la sortie du terrain.

«Nous devons rester positifs, l’important, c’est le plaisir», a rappelé l’enseignante Julie Hébert, en prévision des deux autres parties auxquelles ils s’apprêtaient à prendre part.

Les professeurs du Havre-Jeunesse ont laissé une grande place à l’aspect psychologique de la compétition dans leur préparation d’avant-match.

«Depuis le début de l’année, je travaille avec eux sur la gestion des émotions, a poursuivi Mme Hébert. Nous devons être conscients que ça peut être difficile émotionnellement, mais que malgré la défaite, il faut être positif.»

Le capitaine de l’équipe, Alexandre, a d’ailleurs mis en pratique les conseils de sa professeure après la deuxième partie.

«Je suis très fier de nous, a-t-il mentionné. J’aime l’ambiance. On s’est fait de nouveaux amis ici.»

Une autre athlète de l’école s’est dite surtout touchée par la poignée de main à la fin.

«Pour eux, c’est comme participer à la finale de la Coupe Stanley, a affirmé Mme Hébert. C’est leur première expérience sportive au niveau provincial, alors on sent que leur sentiment d’appartenance envers l’école a augmenté. Ils ont choisi eux-mêmes de prendre part à l’épreuve de soccer adapté.»  

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires