Des chercheurs veulent savoir comment les Montérégiens ont vécu la crise du verglas

Des chercheurs veulent savoir comment les Montérégiens ont vécu la crise du verglas

Pour mener à bien le Projet Verglas, les chercheurs doivent dresser une carte des pannes d’électricité en Montérégie en janvier et février 1998.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Des chercheurs de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM) veulent savoir comment les citoyens qui habitaient la Montérégie en 1998 ont vécu la tempête du verglas.

Au cours des 20 dernières années, ces chercheurs ont suivi une cohorte d’individus, maintenant devenus adultes, dont les mères étaient enceintes pendant la catastrophe naturelle.

La recherche, nommée Projet Verglas, a démontré que le nombre de jours pendant lesquels les femmes n’avaient ni électricité, ni téléphone à domicile prédisait l’état de santé physique et psychologique chez les enfants.

Pour mener à bien leur projet, les chercheurs doivent dresser une carte des pannes d’électricité en Montérégie en janvier et février 1998. N’ayant pu avoir cette information de la part Hydro-Québec, ils invitent tous les gens qui résidaient en Montérégie lors de la crise du verglas à remplir un sondage afin de fournir des informations sur le nombre de jours pendant lesquels ils n’ont pas eu le téléphone et l’électricité.

Pour remplir le sondage: https://www.mcgill.ca/projetverglas/fr/enquetes

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Karla Recent comment authors
Karla
Invité
Karla

Mes parents ont rassembler la famille dans une chambre enfants et grands parents pour nous habiller chaudement et rester au chaud le froid étais intense que l’un de mes parents a pu contacter des amis qui eux avaient électricité pour nous accueillir et nous sommes partis mal grès plusieurs tentatif pour dégeler la voiture