Les résidents de Cogir contribuent à garder les plus démunis au chaud cet hiver

Les résidents de Cogir contribuent à garder les plus démunis au chaud cet hiver

Crédit photo : Gracieuseté

En cette période de l’année teintée de générosité, les résidents des résidences privées pour aînés du groupe Cogir de la Rive-Sud de Montréal sont fiers de remettre le fruit de leur travail afin d’aider les familles dans le besoin.

Depuis le début de l’automne, des milliers d’articles de laine ont été tricotés. Ainsi, plus de 12 hottes du père Noël  seront remises au cours des prochains jours à Action Dignité de l’arr. de Saint-Hubert, un organisme ami de la Société Saint-Vincent-de-Paul, dans le cadre du méga tricothon organisé par le groupe. Au total, plus de 55 hottes seront distribuées aux quatre coins de la province.

En plus de garder les plus démunis au chaud cet hiver, cette activité a généré plusieurs bénéfices pour les résidents, notamment en brisant l’isolement et en renforçant le sentiment de contribuer à la société, sans parler du plaisir qu’ils ont eu à se retrouver pour tricoter et se remémorer des souvenirs de leur enfance.

«Nos résidents ont tout de suite embrassé la cause, inidque le directeur régional de Cogir Immobilier Jean Trudel. Plusieurs tricotaient déjà mais cette fois, ils étaient fiers de faire partie d’une grande aventure et de pouvoir aider un grand nombre de personnes.»

«Plusieurs ainés n’ont malheureusement pas de famille proche, ajoute l’infirmière et directrice principale régionale services de santé Marie-Josée Tardif. Cette activité les a rapprochés les uns des autres et leur a donné le sentiment d’être utiles. Le tricot est aussi un excellent exercice pour maintenir la dextérité, la concentration et la créativité.»

De la tuque au chandail, en passant par les foulards, bas et mitaines, chaque résidence a conçu et réalisé des pièces uniques pour tous les membres de la famille.

«Nous avons laissé toute la latitude aux tricoteuses de choisir les modèles qu’elles désiraient réaliser, indique la coordonnatrice en gestion de projets et développement en loisirs pour Cogir Immobilier Annie Fex. Nous offrons donc des pièces autant pour les bébés que les enfants et les adultes.»

(Source: Cogir Immobilier)

Commenter cet article

avatar