Pierre Brodeur s’explique sur l’évaluation foncière de l’agglomération

Pierre Brodeur s’explique sur l’évaluation foncière de l’agglomération

Le maire Pierre Brodeur

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Le maire de Saint-Lambert Pierre Brodeur a profité de la table des maires, le 22 novembre, pour faire une déclaration concernant des propos qu’il a tenus sur l’évaluation foncière de l’agglomération de Longueuil.

«Je tiens à préciser les raisons ayant motivé ma décision de demander une révision de l’évaluation foncière de ma propriété. Comme il est mentionné, la Ville de Saint-Lambert est la ville liée qui subit la plus forte hausse de l’évaluation foncière au sein de l’agglomération de Longueuil cette année», a-t-il d’abord expliqué.

«Compte tenu de sa forte proportion résidentielle, cette hausse affecte de façon importante notre quote-part d’agglomération, a-t-il poursuivi. Pour cette raison, plusieurs citoyens devront encaisser des hausses considérables de taxes municipales et scolaires, et plusieurs d’entre eux ont déjà communiqué avec notre administration pour connaître les options qui s’offrent à eux pour demander la révision de ces augmentations.»

«L’objectif derrière ma décision de rencontrer les évaluateurs n’était pas de critiquer le système de calcul de l’agglomération ou même d’encourager mes concitoyens à contester leur propre augmentation. Je souhaite plutôt mieux comprendre la réalité des citoyens qui décideront de contester leur évaluation et obtenir plus de détails sur les paramètres pris en compte dans la méthode de calcul utilisée.»

«Je suis désolé que mes propos aient été interprétés comme une critique envers l’agglomération, a-t-il ajouté. J’ai été élu avec le mandat de rétablir l’harmonie entre l’Agglomération et la Ville de Saint-Lambert et j’ai l’intention de continuer à y travailler.»

Commenter cet article

avatar