Complexe aquatique: le contrat d’architecture et d’ingénierie est octroyé

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Complexe aquatique: le contrat d’architecture et d’ingénierie est octroyé
Voici une image d’implantation préliminaire du projet, à titre indicatif. (Photo : Gracieuseté)

Le mandat pour réaliser le programme fonctionnel et technique ainsi que les plans et devis et la surveillance des travaux du futur complexe aquatique qui verra le jour au parc Gérard-Philipps, dans l’arr. de Saint-Hubert, a été accordé à la firme ABCP Architecture et Urbanisme, pour un peu plus de 1 857 000$.

Cette étape suit la réalisation d’études en cours, comme l’analyse des options d’implantation et l’étude de circulation. Longueuil a d’ailleurs annoncé les grandes lignes du projet, la veille de la séance du conseil du 16 avril, où le contrat a été accordé à la firme d’architecture.

Rappelons que le complexe, estimé à 30 M$, sera doté d’un bassin récréatif et d’un bassin semi-olympique de 10 couloirs. Il sera aménagé à côté de l’aréna Olivier-Ford, possiblement où se trouvent les terrains de baseball et football, qui seront relocalisés. Une vague de consultations sera entamée dès ce printemps afin de connaître les besoins et préférences des résidents du secteur, des usagers des actuelles installations aquatiques, de la population et des organismes communautaires, entre autres.

Le programme fonctionnel et technique permettra notamment de définir les paramètres techniques, les exigences en matière de développement durable, de mettre à jour les coûts d’immobilisation et d’estimer les coûts d’entretien. Suivront différentes études préparatoires et les plans et devis qui mèneront aux travaux de construction, prévus à l’automne 2020.

Cinq entreprises ont participé à l’appel d’offres. La soumission retenue est 25% sous les estimations fixées à 2,15 M$. L’écart pourrait s’expliquer par un marché moins saturé comparativement à celui de la région de Montréal pour les firmes d’architecture avec l’expertise pour ce type de projet, indique le sommaire décisionnel.

«L’arrivée de ce complexe est une excellent nouvelle, non seulement pour les citoyens de ce secteur, mais aussi pour l’ensemble de la population de Longueuil, a déclaré la mairesse Sylvie Parent. Nous voulons offrir un cadre de vie attractif, agréable et favorable aux saines habitudes de vie.»

La conseillère municipale Nathalie Boisclair s’est réjouie de ce «nouveau pas franchi» vers la réalisation du complexe fort attendu, alors que s’allongent les listes d’attente pour les cours de natation.

Le conseiller Jacques Lemire s’est aussi montré enthousiaste, mais espère que les consultations annoncées ne seront pas que des «séances d’information» et que les points soulevés par les citoyens seront pris en compte.

À ce titre, le conseiller Éric Beaulieu a rappelé l’embauche récente d’un employé responsable de l’acceptabilité sociale, qui travaille de pair avec l’équipe des grands projets.

Bien que des esquisses du projet aient déjà été présentées, il ne s’agit que d’un «squelette» qui pourra être modifié. «Rien n’est canné», a-t-il assuré.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des