COVID-19 : « Ce n’est pas le temps de penser à sa petite personne » – Geneviève Guilbault

Par Michel Thibault
COVID-19 : « Ce n’est pas le temps de penser à sa petite personne » – Geneviève Guilbault
(Photo : Capture d'écran)

« On ne peut plus accepter que des individus continuent de miner les efforts collectifs. On ne veut plus de rassemblements et de commerces non essentiels qui continuent à opérer. Ce n’est pas le temps de penser à sa petite personne » a déclaré la vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault lors du point de presse quotidien du gouvernement Legault samedi.

La vice-première ministre a rappelé que les policiers avaient l’autorité pour faire appliquer les consignes et sanctionner les fautifs. Elle a exhorté les citoyens à dénoncer les récalcitrants à la police.

« Ce qu’on peut faire de mieux, c’est assurer que tout le monde respecte les consignes de la santé publique », a insisté Geneviève Guilbault.

Rappelant qu’ils sont « au front », elle a demandé aux citoyens d’être « respectueux envers les policiers » et de leur faciliter la tâche. « Soyez honnêtes, si vous avez des symptômes de la COVID-19, dites-le. Soyez transparents. Ce n’est pas honteux. C’est le contraire qui serait honteux », a-t-elle fait valoir. Elle a précisé que l’honnêteté sur son état de santé devait aussi prévaloir envers les employés du réseau de la santé et, en définitive, envers tout le monde.

Concernant les interdits de déplacements entre région, deux territoires ont été ajoutés à la liste : Charlevoix et Rouyn-Noranda.

Trois consignes vitales

Geneviève Guilbault a rappelé les trois consignes vitales : éviter de sortir sans raison essentielle – se tenir à 2 m des autres – se laver les mains avec du savon régulièrement.

Merci aux enfants

Le traditionnel coup de chapeau du jour a été adressé aux enfants.  « Je remercie les enfants, c’est difficile pour nos enfants aussi, ils sont privés de leurs amis, de la garderie, de leur école », a souligné Geneviève Guilbault. « Continuez à être forts, à être souriants, à nous aider », a-t-elle encouragé.

Bilan au 4 avril

14 nouveaux décès pour un total de 75

6997 cas confirmés, soit 896 de plus qu’hier

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des