COVID-19: d’autres mesures d’allègement pour les citoyens sont «évaluées» à Longueuil

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
COVID-19: d’autres mesures d’allègement pour les citoyens sont «évaluées» à Longueuil
(Photo : Ali Dostie - Le Courrier du Sud)

Longueuil évalue les mesures d’allègement supplémentaires qui pourraient être déployées pour soutenir les citoyens pour faire face à la crise, tout en s’assurant de la «santé financière» de l’administration municipale.  Dans le contexte actuel, «les probabilités sont là» que la Ville termine l’année avec un déficit.

C’est en ces termes que le directeur général Patrick Savard s’est prononcé lors de la séance du conseil municipal du 24 mars, qui se tenait en vidéoconférence.

«Les probabilité qu’il y ait un déficit sont là. On va proposer des mesures pour sécuriser la santé financière de la Ville et aider les citoyens qui ont des difficultés à payer leurs compte de taxes», a-t-il soutenu.

La Ville a déjà annoncé le report d’un mois les échéances de paiement de taxes municipales. Une mesure qui coûte plus de 450 000$.

Installer une procédure de 0% sur le paiement des taxes, comme l’a suggéré l’Union des municipalités du Québec (UMQ), n’est pas envisageable pour le moment.

La séance du conseil du 24 mars à Longueuil, en vidéoconférence.

«Cette mesure, à savoir que gens pourraient venir payer leur compte à tout moment parce qu’il n’y aurait pas de pénalité, peut être très coûteuse. La direction des finances a fait le scénario, ça peut coûter plus de 4 M$ à la Ville, a indiqué M. Savard, en réponse la demande du chef de l’opposition Xavier Léger. À cette étape, la direction des finances ne le recommande pas.»

La conseillère municipale Colette Éthier a demandé que les élus, qui reçoivent plusieurs demandes de citoyens inquiets pour leur situation financière, soient avisés des mesures qui pourront être mises en place.

Tant les élus indépendants que l’opposition officielle ont exprimé le souhait que soit évaluée la possibilité de reporter le paiement de la taxe de bienvenue.

La mairesse Sylvie Parent a indiqué que la Ville est en contact avec le gouvernement provincial afin de connaître la nature des mesures d’aide à venir.

«Des propositions vont émerger dans les jours à venir, mais on va prendre le temps de bien faire les choses», a-t-elle avancé, insistant sur le respect des compétences des paliers de gouvernements.

Il est pour l’heure difficile de définir précisément quels seront les impacts de cette crise sur les activités de la Ville. Des élus ont toutefois laissé entendre que certains travaux prévus cette année au programme triennal d’immobilisations, comme le prolongement du boul. Béliveau jusqu’à la route R100, pourraient être reportés.

Organismes : un même «point de chute»

Longueuil devrait mettre en place au cours des prochains jours un point de chute unique, soit téléphonique ou numérique, auquel pourront se référer les personnes qui ont besoin des services d’un organisme du territoire.

Actuellement, certains organismes ont dû fermer leurs portes; certains poursuivent leurs activités par télétravail; d’autres demeurent actifs.

Ceux qui souhaitent devenir bénévoles pour des organismes pourraient également adresser leur demande à cette même référence.  Des employés municipaux pourraient aussi être mis à contribution.

Communications bilingues

Le président d’arr. de Greenfield Park Robert Myles a relevé les délais dans la publication des versions anglaises des communiqués  de la Ville concernant les mesures prises à l’égard de la pandémie.

Son équipe a dû traduire quelques communiqués pour la communauté anglophone, afin de contrecarrer ces délais.

Il a aussi souhaité que le site de la Ville soit entièrement bilingue.

Les effectifs réduits à la Ville expliqueraient notamment les délais dans la publication des communiqués en anglais, a expliqué la conseillère Monique Bastien.

Quant à la fonction bilingue du site web de la Ville, «si tout va bien, on serait en mesure d’offrir ce service aux citoyens qui en font la demande d’ici la fin avril».

Élection partielle

La Ville de Longueuil fera la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation de reporter l’élection partielle prévue le 14 juin dans le district d’Iberville.

Alain Riendeau, citoyen qui a dit vouloir se présenter sa candidature, a envoyé cette question aux élus à la séance du conseil municipal. Alvaro Cueto, seul candidat officiel, a mis sa campagne électorale sur pause.

 

 

Report de la taxe de bienvenue : «sous analyse» à Brossard

La direction générale et la direction des finances de la Ville de Brossard se pencheront sur la possibilité de reporter le paiement des droits de mutation immobilière, afin d’offrir un répit aux citoyens qui ont récemment fait l’acquisition d’une propriété.

Cette proposition de reporter le paiement de la taxe de bienvenue a, tout comme à Longueuil, fait surface lors de la période de questions de la séance du conseil municipal.

«Les élus n’ont pas eu la chance de prendre une décision. Ce sera sous analyse […] La décision pourrait être prise au cours des prochaines semaines», a indiqué la mairesse Doreen Assaad.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Damien LapriseRomulusLysandre BF Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lysandre BF
Guest
Lysandre BF

En quoi le report des taxes municipales de 1 mois peut créer un coût de 450000$ ?

Romulus
Guest
Romulus

Oui, à mon avis la mairesse devrait annuler la taxe de bienvenue cette année, pour donner un souffle aux jeunes famille qui essaient d’acheter et qui vont contribuer à long terme à l’économie de la ville.a ville de ,longueuil c’est comme la société. Elle demande tout et ne donne rien.

C’est mon opinion.

Damien Laprise
Guest
Damien Laprise

Vraiment moi aussi j’aimerais bien savoir comment on calcul le 450000 pour le report de 1 mois