COVID-19 : les voyageurs forcés à l’isolement au moins jusqu’au 21 mai

Godlove Kamwa, Le Canada Français, Initiative de journalisme local
COVID-19 : les voyageurs forcés à l’isolement au moins jusqu’au 21 mai
(Photo : Depositphotos)

Tous ceux qui arrivent au Canada par voie aérienne ou par voie terrestre continueront à se soumettre à une quarantaine obligatoire, dont les trois premiers jours sont à leurs frais dans un hôtel, a indiqué le premier ministre Justin Trudeau.

Ces voyageurs sont appelés à débourser environ 2000 $ pour une partie de leur séjour dans un établissement hôtelier en attendant les résultats d’un nouveau test de dépistage de la COVID-19 réalisé à la descente de l’avion. Ils sont contraints de présenter un premier test négatif à l’embarquement à destination du Canada.

«Ce n’est pas le moment de voyager», a réitéré Justin Trudeau, attribuant 2% des nouvelles infections à la COVID-19 aux déplacements internationaux.

Le premier ministre a encouragé les compagnies aériennes à suspendre les vols en direction des destinations chaudes comme l’ont fait Air Canada et WestJet.

«On est dans le processus d’arranger un rendez-vous dans une pharmacie pour avoir ma première dose d’AstraZeneca, j’espère AstraZeneca, pour encourager tout le monde de faire de même», a-t-il annoncé au moment où ces vaccins sont offerts aux 45 ans et voire 40 ans et plus en Ontario.

De rares cas de caillots sanguins ont été signalés chez certaines personnes à la suite de la prise du vaccin d’AstraZeneca. Les dernières données nationales montrent une moyenne quotidienne de 8680 nouveaux cas du 13 au 19 avril, soit une augmentation de 7% par rapport aux sept jours précédents, selon une mise à jour de Santé Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires