Jumelage entre des auteurs de la Montérégie et les écoles de Brossard

Jumelage entre des auteurs de la Montérégie et les écoles de Brossard

Les auteurs Martine Richard, Jean-Pierre Guillet, Ginette Dessureault et Pierrette Dubé; la présidente du Club Richelieu Brossard Fatima Houda-Pepin; et la secrétaire du Club Céline Vaillancourt

Crédit photo : Gracieuseté

L’Association des auteurs de la Montérégie (AAM), en collaboration avec le Club Richelieu Brossard, annonce que l’édition 2019 de son programme Nos auteurs dans nos écoles bat actuellement son plein.

Grâce à l’appui financier du Club Richelieu Brossard, l’AAM continue de célébrer le Mois de la francophonie en déployant une dizaine d’auteurs de la région dans les écoles primaires et secondaires de Brossard.

«Ces rencontres culturelles, sous forme de conférences et d’ateliers, visent à stimuler chez les jeunes le goût de la lecture et à leur faire découvrir les auteurs francophones de notre région, indique la coordonnatrice de l’AAM Martine Richard. Près de 3000 élèves auront ainsi rencontré l’un de nos auteurs dans leurs classes de 2016 à 2019. L’Association tient à remercier le Club Richelieu Brossard et sa présidente Fatima Houda-Pepin pour leur appui à ce projet.»

«Cette année encore, le Club Richelieu Brossard appuie l’AAM par une subvention de 4000$ pour la réalisation de ce projet de jumelage, rappelle Mme Houda-Pepin. Ainsi, les auteurs vont à la rencontre des élèves pour les familiariser aux techniques d’écriture et les inciter à développer le goût de la lecture en français. Cela est d’autant plus important que Brossard est une ville qui compte plus de 70 communautés culturelles dont plusieurs ne parlent pas français à la maison.»

Les auteurs qui participent à cette activité sont Maryse Pagé (Saint-Bruno-de-Montarville), Jennifer Tremblay (Longueuil), Ginette Dessurault (Brossard), Caroline Barber (Beloeil), Christine Nadeau (Brossard), Jean-Pierre Guillet (Saint-Jean-sur Richelieu), Sylvie Massicotte (Hemmingford), Martine Richard (Longueuil), Jacques Lazure (Châteauguay), Dominique de Loppinot (Beloeil) et Jean-François Sénéchal (Saint-Lambert).

Pour financer ses œuvres, le Club Richelieu Brossard recueille des fonds qu’il distribue aux organismes du milieu œuvrant à la promotion du français et à l’aide à la jeunesse (prévention du suicide). De nombreux organismes en bénéficient, dont l’école secondaire Antoine-Brossard, le Carrefour jeunesse emploi La Pinière, Macadam Sud, la Maison des jeunes et l’Association des auteurs de la Montérégie. Sa prochaine activité de financement, une cabane à sucre urbaine, aura lieu le 6 avril.

(Sources: Association des auteurs de la Montérégie et Club Richelieu Brossard)

Commenter cet article

avatar