La Robe-Cathédrale s’expose en Bretagne

La Robe-Cathédrale s’expose en Bretagne

L’œuvre avait été présentée à la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue. Elle se trouve aujourd’hui en Bretagne

Crédit photo : Gracieuseté

La Robe-Cathédrale, qui avait embelli la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue tout l’été dernier, fait son chemin et est maintenant présentée dans le cadre de l’exposition Jardin de paroles, à La Cohue, Musée des beaux-arts de Vannes en Bretagne.

L’œuvre imposante et aérienne de Carole Laflamme-Simard est composée 12 rangées superposées de huit modules de petits morceaux de tissus entremêlés. Elle symbolise les 12 temps de la vie.

Les matériaux qui ont servi à la création de la Robe-cathédrale proviennent de vêtements de gens dont l’artiste de Saint-Lambert a recueillis les témoignages.

Des bouts de tissus se sont ajoutés au fil des voyages un peu partout dans le monde de Carole Laflamme-Simard. Des cantatrices et des chanteurs avaient aussi ajouté leur contribution à l’oeuvre.

«Tous ces fils entremêlés, magnifiés d’un souvenir, sont livrés aux visiteurs, sous la forme de sculptures mobiles se déployant dans l’espace. Jardin de paroles, étoffe de la mémoire, tissu de la vie est le titre choisi par l’artiste et l’équipe musées-patrimoine pour l’exposition, a expliqué la directrice de La Cohue, Musée des beaux-arts de Vannes Françoise Berretrot, dans la publication Arts Hebdos Médias. Sous ces quelques mots se retrouvent les éléments qui sous-tendent la création artistique de son auteure. Ils révèlent également sa générosité, son appétit de vie et son insatiable curiosité pour l’Autre, quel qu’il soit.»  (A.D.)

Commenter cet article

avatar