Un documentaire inédit sur l’univers du jeu vidéo

Un documentaire inédit sur l’univers du jeu vidéo

L’équipe de For Honor au Hot Docs Film Festival, à Toronto

Crédit photo : Gracieuseté – MC2 Communication

CINÉMA. Playing Hard – Quand le jeu devient réalité. Tel est le nom d’un long métrage documentaire entièrement dédié à la conception d’un jeu vidéo lancé aujourd’hui, 21 septembre. La multinationale Ubisoft a ouvert les portes de ses studios de Montréal à l’équipe de tournage pour montrer les rouages derrière le développement du jeu à succès For Honor.

Il y a plus de cinq ans, le réalisateur Jean-Simon Chartier a approché l’équipe de For Honor constituée du directeur de création Jason VandenBerghe ainsi que du producteur Stéphane Cardin pour réaliser un documentaire offrant un point de vue privilégié sur l’industrie du jeu vidéo. À l’époque, l’équipe n’était pas prête à s’investir dans un tel projet.

«On avait refusé de le faire puisqu’on voyait difficilement comment on allait réunir toutes les conditions gagnantes pour qu’un tel documentaire se fasse. Il fallait surtout avoir une équipe qui était partante pour se faire filmer sur une longue période», explique le directeur de marque du jeu, le Longueuillois Luc Duchesne.

Ouvert et transparent

En 2013, Jean-Simon Chartier a finalement obtenu le feu vert pour commencer la réalisation de son documentaire. Il s’est intéressé à la création du jeu For Honor de ses débuts jusqu’à son lancement en février 2017.

Au total, le réalisateur a filmé l’équipe environ 50 jours.

«Nous tenions à produire un jeu qui soit ouvert et transparent. C’est donc à ce moment que l’idée de faire un documentaire a refait surface, explique Luc Duchesne. Le documentaire donne vraiment une vision sur le développement d’un jeu et ses enjeux lorsqu’il est développé dans une multinationale.»

L’équipe a également tenu à mettre l’humain de l’avant. On y voit entre autres les difficultés du directeur de marque à être loin de sa famille lors d’un voyage en Russie.

«En mettant l’humain de l’avant, on a réussi à se connecter avec ceux qui visionnent le documentaire», explique-t-il.

La pression de vendre

Puisque le projet a pris plusieurs années à être approuvé, une pression plus importante est mise sur l’équipe.

«Ça fait partie de l’équation, explique Luc Duchesne. Des fois, c’est difficile parce que c’est énormément de travail et on y met beaucoup du nôtre. Comme tous projets créatifs, ils deviennent personnels. On ne fait pas juste vendre un jeu; c’est beaucoup plus que ça. C’est une pression que l’on se met nous-même sur les épaules en voulant absolument réussir.»

Un jeu à succès

Avec plus de 10 millions de joueurs, For Honor est devenu le 8<@V>e<@$p> jeu le plus joué de l’histoire de Steam, la plateforme d’accès aux jeux en ligne la plus utilisée. Le jeu multiplateforme mêle combat et beat them all, un type de jeu vidéo qui oppose un ou deux joueurs à un nombre important d’ennemis.

Commenter cet article

avatar