De la patinoire à la toile

De la patinoire à la toile

À l’écart de l’exposition

La Maison de la culture de Longueuil se transforme en lieu de culte voué aux Canadiens de Montréal, jusqu’au 18 mai, en accueillant une exposition d’Arthur Desmarteaux. Des vitraux aux gravures en passant par les sérigraphies, les plus grandes idoles du hockey y sont représentées sous toutes sortes de styles artistiques.

Outre la représentation de l’équipe la plus victorieuse de l’histoire du hockey, les œuvres de l’exposition ont un autre point en commun: l’audace. En effet, à l’image du Rocket, Arthur Desmarteaux se distingue par une imagination débordante et un style bien propre à lui.

Pélerinage

À l’écart de l’exposition, dans une pièce sombre, un autel se dresse témoignant du statut de religion qu’avait acquis le Tricolore dans sa belle époque. Des figurines, des photos, des chandails. Toutes sortes d’objets à l’effigie des plus grandes légendes de l’équipe et de la passion de Desmarteaux pour le sport.

Parmi tous ces bibelots, une télévision diffuse des images en continu de matchs ayant marqué l’Histoire, accompagnée d’une ambiance de Forum retentissant dans toute la Maison.

Mélodie Lefrançois & Florian Cruzille, Programme Jeunes Explorateurs d’un jour

Poster un Commentaire

avatar