De l’événementiel à une boutique éphémère des Fêtes

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
De l’événementiel à une boutique éphémère des Fêtes
Avec la boutique éphémère, Lyne Daigle donne une deuxième vie à des objets décoratifs destinés à l’événementiel. (Photo : Gracieuseté)

Propriétaire de l’entreprise spécialisée dans la décoration événementielle pour des mariages et fêtes d’entreprises? La Table habillée, Lyne Daigle ne s’est pas laissé abattre par les contrats annulés ou reportés en raison de l’interdiction de rassemblements. Elle ouvre sa boutique du temps des Fêtes, où elle vend des créations pour décorer arbres, tables et toute la maison.

«J’ai dû me revirer sur un dix cents, comme on dit! J’ai décidé d’ouvrir et transformer mon atelier en boutique éphémère du temps des Fêtes afin d’utiliser mon vaste inventaire et d’y vendre des créations uniques», explique la femme d’affaires de Longueuil.

Au fil des ans, elle a su se créer un bon réseau d’affaires, de sorte que plusieurs hôtels et salles de réception la référaient à leurs clients pour créer des concepts sur mesure pour leur événement. Néanmoins, la pandémie a compliqué les choses.

Mme Daigle a donc installé sa boutique Chic chez vous dans un local de l’arr. du Vieux-Longueuil qu’elle avait acquis l’an dernier dans le but d’avoir un jour pignon sur rue, afin d’y accueillir ses clients et avoir une salle de montre pour y créer mes concepts.

Lyne Daigle propose aussi à ses clients d’agencements ainsi que des objets décoratifs. (Photo: Gracieuseté – Rachel Ouimet)

«Pour ne pas broyer du noir et me concentrer sur le côté positif, j’ai décidé de me réinventer et suggérer des kits pour un décor de table de Noël chaleureux conçu pour la maison en toute intimité», décrit la styliste événementielle.

Mme Daigle propose aussi à ses clients d’agencements décoratifs ainsi que des objets décoratifs, ornements, tiges de Noël, etc., précise-t-elle.

Ce projet lui permettra, espère-t-elle, de payer les frais liés au local, et à tenir le coup jusqu’à ce que les rassemblements soient permis et que les affaires reprennent.

«Je crois qu’on mérite bien de se créer de la magie en cette période difficile et s’entraider entre nous, ajoute-t-elle. D’autant plus que nous sommes en pleine promotion de l’achat local. Les objets décoratifs auront une deuxième vie, ce qui fait que c’est écoresponsable, et moi je demeure créative!»

Tous les détails sur la page Facebook La Table habillée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires