Actualités
Transport

De nouvelles pistes cyclables qui ne plaisent pas à tous les Brossardois

samedi le 17 octobre 2020
Modifié à 15 h 21 min le 15 octobre 2020
Par Geneviève Michaud

Si la plupart des cyclistes se sont réjouis de l’ajout de 11 km de pistes cyclables au réseau brossardois cette année, les nouvelles voies ne font pas l’unanimité. «Alors qu’il n’y avait jamais de trafic à l'intersection Taschereau-Pelletier/Napoléon, la congestion s'étendait ce matin de Taschereau jusqu’à Sorbonne», nous écrivait Bruno Bastien le 7 octobre, photo à l’appui. «Une image vaut mille mots», ajoutait-il. Véronique Palin soulevait le même problème le 15 octobre. «Il me semble qu’il y a assez de congestion entre San Francisco et Taschereau sur le boul. Pelletier», écrivait-elle. La Ville de Brossard explique tout d’abord au journal que les bandes cyclables ont été ajoutées afin de répondre à l’augmentation de l’utilisation des réseaux de mobilité du territoire. Elle souligne que dans la majorité des cas, les nouvelles configurations n’ont pas eu d’impact sur la circulation automobile, l’espace disponible sur la chaussée ayant été optimisé plutôt que des voies retranchées. «Il est cependant possible qu’au niveau de certaines intersections, les voies de virage aient été rétrécies pour améliorer la sécurité des cyclistes», précise-t-on. Une fois de nouvelles voies cyclables implantées, la Ville procède à des observations sur le terrain et peut apporter des ajustements aux feux de circulation, au besoin. C’est d’ailleurs ce qui a été fait sur le boul. Pelletier dans la semaine du 5 octobre. Bruno Bastien questionnait par ailleurs la décision de la Ville de procéder au marquage des nouvelles voies cyclables du boul. Pelletier en octobre, «quand la saison du vélo est presque terminée» et sachant que les lignes «s’effaceront durant l’hiver». Ce à quoi la Ville répond que le marquage, qui est réalisé sur une base annuelle, doit être effectué sur une chaussée sèche et à une température minimale au sol. Elle précise qu’elle a effectué le marquage en octobre «car les pistes seront ainsi visibles dès le début du printemps plutôt que d’attendre au minimum en mai 2021». Les nouvelles pistes cyclables

  • Le boul. Pelletier (de Provencher à Taschereau): bande cyclable dans chaque direction, à l’exception du viaduc Pelletier (entre Panama et Tunisie), sur lequel une piste est déjà présente.
  • Le boul. Napoléon (de Taschereau à Orégon) à: bande cyclable dans chaque direction. Sur ce tronçon, une voie de circulation doit être retirée de chaque côté du boulevard.
  • Le boul. Provencher (de Pelletier à Van Dyck): bande cyclable dans chaque direction. Une piste hors-rue est prévue ultérieurement dans le cadre de la réfection globale de l’axe.
  • La Grande Allée (d’Albanie à Baudelaire): bande cyclable unidirectionnelle du côté de Brossard en direction Est (vers l’A-30).
  • Le boul. Rivard (de Stravinski à Radisson): bande cyclable dans chaque direction.
  • L’avenue Sorbonne (de Rivard à Pelletier): bande cyclable dans chaque direction et retrait du stationnement côté parc.
  • Le boul. Matte (de Taschereau à la Route verte): bande cyclable dans chaque direction.
  • Le boul. Chevrier (de Lapinière à Grande Allée): bande cyclable dans chaque direction.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous