Défections au sein de Longueuil Citoyen

MM. Jean-François Boivin, Steve Gagnon, Jacques Lemire, Jacques E. Poitras et Jonathan Tabarah,

Quelle ne fut pas ma surprise et déception d’apprendre que vous quittiez le parti Longueuil Citoyen qui, pourtant, reflétait vos attentes et répondait à vos idéaux il y a seulement quelques mois, lors de votre élection.

Qu’est-ce qui a bien pu motiver cette décision? Vieilles chicanes? Embrouilles? Dynamiques houleuses? Politique partisane?

Ce sont là les raisons invoquées le plus souvent. Mais y en aurait-il d’autres, plus révélatrices, plus significatives?

Messieurs, trois options se présentent maintenant à vous: demeurer indépendants; fonder un autre parti; ou joindre les rangs d’Action Longueuil.

Déjà, certains gestes posés suscitent un questionnement et laissent présager un changement radical.

Messieurs, plusieurs d’entre vous ont déjà obtenu des nouvelles fonctions, à l’invitation de l’administration d’Action Longueuil. En ce qui a trait au retrait de la présidence de deux comités de Xavier Léger et de la destitution de Benoît L’Écuyer des commissions et comités, peut-on parler de collaboration à une vendetta de la mairesse? Curieux hasard…

J’espère que cette défection ne fera pas de vous des transfuges. Alors, l’incompréhension serait encore plus grande; n’oubliez pas que vous avez été élus sous une seule et même plateforme et que les citoyens ayant voté pour vous et Longueuil Citoyen n’auraient probablement pas voté pour une vision réduite et indépendante de Longueuil.

L’avenir nous le dira et je pense que cela ne saurait tarder.

Pierre Gingras

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
boucquidominic quenneville Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
dominic quenneville
Guest
dominic quenneville

Je la comprends pas moi non plus, mais bon. Ils fassent lemeilleurs pour eux,selon eux

boucqui
Guest
boucqui

II est presqu’évident que des places sont ouvertes pour certains et des promesses en suspend pour les autres. La mairesse a besoin d’appui après certaines frasques et compte se refaire du capital, et tirer les ficelles des déjà élus ne peut que mieux servir. Maintenant faudrait surveiller le budget, mettre sa tête sur le billot à un prix. C’est sans doute l’autre façon de gouverner, et dire que jadis on embarquait dans le sénat urbain par fierté……..Quand même étonnant de pouvoir dire »plus ça change, moins c’est pareil ».